23/04/2015

Décès de Régis Ghesquière... Salut « l’Ami » ...

Regis_Ghesquiere.jpgC’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris le décès de Régis... Régis Ghesquière : plus qu’un nom, un Homme, un vrai ... !

Il y a tout juste une semaine, son frère Ronald m’interpellait pour me dire, la gorge nouée, que Régis avait eu un problème de santé... et qu’il n’était guère positif pour la suite... Allait-il s’en sortir ? Et s’il s’en sortait, allait-il garder des séquelles ? Ronald redoutait le pire pour son frère qui débordait d’énergie, une énergie positive ...

En discutant avec Ronald, on voulait positiver en se disant qu’un athlète comme lui ne pouvait que surmonter cette terrible épreuve... Nous ignorions cependant qu’il allait perdre sa dernière course...

Régis, un homme, un athlète hors du commun... Jeunes, nous habitions le même quartier, et c’est tout naturellement que je suivais ses exploits dans le décathlon... où, faut-il le rappeler, il excella en étant quatre fois champion de Belgique mais en participant aussi à deux jeux Olympiques (Munich et Montréal)...

Son savoir, il aimait le dispenser aux plus jeunes, c’était sa joie de vivre, sa raison de vivre...

Il n’était jamais avare de conseils... Et c’est tout naturellement que je l’avais rencontré pour aider un peu mon fils qui avait eu un problème physique. Qui, mieux que Régis à Mouscron, pouvait dispenser de meilleurs conseils dans son monde qu’était l’athlétisme ?

En 1994, lorsque j’avais lancé Ambition2000, il avait adhéré complètement à notre projet... et c’est tout aussi naturellement qu’il n’hésitait pas à intervenir dans certaines « discussions » reprises sur ce blog...

Sa manière de dire les choses ne plaisait pas à tout le monde... loin s’en faut... Mais même s’il le savait très bien, « Nul n’est prophète en son pays »... ça lui faisait mal d’être dirigé et mis sur une voie de garage par des personnes qui ne connaissaient pas le millième de son savoir sportif !... Et ces problèmes le minaient...

Alors que l’heure de la retraite avait sonné il y a quelques mois, on lui fit comprendre qu’il n’était plus le bienvenu du côté de Futurosport...

Complètement dégouté par cette « ambiance »... et cette jalousie, il mit le cap sur la RUSTA à Tournai... Avec l’accord de leurs parents, quelques jeunes « Mouscronnois » suivirent Régis en terre tournaisienne... là où ses mérites étaient reconnus et où, quelques heures avant son attaque cardiaque, il avait encore offert son savoir lors d’un stage de Pâques organisé par la RUSTA... 

Salut Régis, Salut L’Ami ... Ton épouse Marie-Hélène et tes deux enfants peuvent être fiers de toi...

Les funérailles de Régis se dérouleront le lundi 27 avril à 10 heures en l'église du Sacré-Cœur à Mouscron...

Cette église est située à quelques mètres de l'endroit où Régis s'entraînait lorsqu'il était jeune...

Découvrez un reportage très émouvant de Régis en cliquant sur NO TELE...

00:48 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Dominique,

juste pour vous dire que votre hommage à Régis est tellement authentique, tellement vrai qu'il n'y a plus rien à rajouter ...

Régis, Marie-Hélène, Peter & Sarah sont mes voisins chez mes Parents depuis Août 1982 à Dottignies, depuis je vis à Beaufort au Grand-Duché de Luxembourg, mais nous sommes toujours restés en contact. Un jour je me suis mis à courir, pour être encore plus fort physiquement, ai participé à des kermesses/courses de quartier, etc ... Mon terrain d'entraînement: 3 fois le tour du Boeuf derrière chez nous -> 15 km en moins d'une heure, j'avais 13-14 ans !

Du coin de l'oeil Régis observait celà, et un jour il m'interpella pour savoir si ça m'intéresserait de l'accompagner à la JSM pour participer à quelques entraînements, comme ça, juste pour voir ... Voilà, le plus "dur" était fait pour Régis, je me suis pris au jeu, je buvais ses paroles/ses conseils, il me transmis le virus et c'était parti pour de grandes aventures !!!

Déjà à l'époque il se heurtait à ses personnes qui ne connaissent pas le millième de son savoir sportif et plus, des promesses en l'air, etc. Et c'est ainsi que nous sommes partis à l'U.S. Tourcoing (1ère division française), où j'ai vécu des moments inoubliables, avec le summum en ce qui me concerne -> la fameuse Finale 4 X 1.000 mètres des Championnats de France à St Laurent-du-Var / Cannes, nous étions considérés comme des "Pros".

Puis quelques années plus tard la remontée en Divion 1 avec la JSM à Gaurain-Ramecroix il me semble, car entre temps certaines personnes avaient réfléchi au sujet de ce qu'avait dit Régis. Ce jour-là on avait tout explosé, perso j'avais remporté haut la main mon 800 mètres, remporté également (+ record du Club) le 4 fois 100 mètres aux côtés de ... Régis, Didier Dubois -> à nouveau un rêve pour moi, courrir aux côtés de 2 Athlètes qui ont participé à des Olympiades.

Bref tout ça pour vous dire que Régis était et restera un Homme extraordinaire, c'était une Bible ouverte.

Une dernière chose encore, nous avions deux forts caractères, et bien avec le recul je me rends compte que JAMAIS nous nous sommes pris la tête !

Je serais présent ce lundi pour accompagner le meilleur Entraîneur, que la Vie m'a donné la chance de connaître, et qui me l'a injustement repris.

Merci pour tout Régis, merci ... tu nous manqueras énorméments à tous, surtout à Marie-Hélène, Peter (mon "Frère de sang") et Sarah.

Laurent, Karin & Enzo

Écrit par : Winne Laurent | 25/04/2015

un grand sportif certe mais aussi un grand homme avec un coeur d or
il c est battut corp et âme pour sauver son club face à des gens ( im )pitoyales tout est voué pour un seul "club" qu est ce qu il n a pas recu comme coups de baton s il déranger tellement c est qu il avait souvent raison et que il n avait pas de discours à la langue de bois...
je le rencontrai deux fois semaine sur le site d entrainement j admiré le voir dans sa passion
repose en paix Régis

Écrit par : ponthieu | 25/04/2015

Merci à toi Dominique d'avoir diffusé ce souvenir qui fait revivre Régis en mon cœur.
L'homme de ma vie s'en est allé trop vite et le vide est immense.
Je suis profondément meurtrie par le peu de reconnaissance que Mouscron lui témoigne mais fière de sa vie qui n'a été que partage de savoir et d'amour.
L'équipe de la RUSTA lui a permis d'être heureux et épanoui en cette fin de vie. Je les remercie du fond du cœur.
Le président du club me disait encore: il a fait en 8 mois ce que beaucoup aurait fait en 2 ans.
L’athlétisme était sa vie et sa passion.
Et mieux que quiconque je peux affirmer que son but principal était d'apprendre à aller au bout de soi même et de ne jamais désespérer et de croire en soi.
je reçois des lettres de jeunes adolescents qui le remercie aujourd'hui et je suis très fière de lui.
Son dernier au revoir au sein de l'église du sacré cœur a rassemblé plus de 7OO personnes.
Régis sache que beaucoup t'aime et moi par dessus tout.
Ton épouse
Marie Hélène

Écrit par : marie hélène | 28/04/2015

C'est avec une très très grande émotion que nous avons appris cette terrible nouvelle via le FB d'une amie. Nous garderons l'image de la dernière fois que nous nous sommes vus, Régis et son épouse sur la jolie place De Perros Guirec en Bretagne...ils étaient là pour un baptême tandis que Manu et moi étions qqs jours chez des amis! Un hasard bien sympathique... Et ne pas penser que ça aurait été la dernière fois qu'on lui parlait...
Manu et Evelyne présentons à toute la famille nos sincères condoléances et courage de là haut il sera toujours auprès de vous.
Evelyne et Manu, les Kinés qui l'ont un jour soigné.

Écrit par : Évelyne messiaen | 29/04/2015

Merci Dominique, je connaissais Regis de loin, je l'ai connu quand j'étais tres jeune, ainsi que son frere Ronald
merci pour ton article remarquable

je transmet mes condoleances a la famille et aussi a Ronald que je connais bien

Écrit par : seynhaeve | 29/04/2015

Les commentaires sont fermés.