22/02/2016

Adieu Jean-Pierre

Jean Pierre Detremmerie.jpgCe « départ » ne laisse personne indifférent…

Par ce petit post je tenais simplement à rendre un petit hommage à l’homme qui a donné ses lettres de noblesse à notre Ville…

Nul doute que l’église de la Coquinie, située à quelques centaines de mètres de chez lui, sera bien trop petite pour accueillir toutes les personnes qui souhaiteront lui rendre un dernier hommage.

Mais, depuis hier matin, une question me trotte dans la tête : ses « assassins » auront-ils le courage, le culot, d’assister aux funérailles de leur victime ?

N’oubliez pas, messieurs dames, que ce mardi matin c’est un enterrement et non pas un bal de faux-culs…

A son épouse, à ses enfants et petits-enfants, ainsi qu'à tous ses proches, je souhaite beaucoup de courage dans cette terrible épreuve.

13:17 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, Adieu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour ben tout est dit dans ce texte de verité je pense eglement la meme chose depuis toutes ces annees ou ce brave homme aété sali par plus sale que lui tout ces profiteurs magouilleurs qui ont abusé de sa confiance pour en arrivé finalement a le pousser au suicide j'espere de tout coeur que tout le mal qui lui a ete fait retombera en centuple sur leur tete .. Repose en paix Jean Pierre tu resteras gravé a jamais dans notre coeur c 'est comme ci l'on perdait un deuxieme père ..

Écrit par : tirmarche jean marc | 22/02/2016

Je trouve que le terme "assassins" n'est approprié que pour "certains", pour d'autres c'est "meurtrier", pour une autre catégorie "mafieux" semble mieux adapté, mais pour tous ceux qui se reconnaîtrons, je dirais simplement "criminel" .... Un crime fait de harcèlement moral, de fausses rumeurs, de manipulations de la presse, de mensonges et j'en passe .... Chacun de ceux ou celles-là ne se reconnaîtront peut-être même pas. La vie apporte toujours ces revers et on peut lui faire confiance .... la bave finit toujours par étouffé le crapaud ....

Une chose est sûre : depuis hier, beaucoup de Mouscronnois sont conscients de ce qu'il ont perdu, beaucoup de Mouscronnois ont pris conscience de ce qu'ils ont ..... et beaucoup de coeurs se sentent tristes et impuissants devant cette réalité révélatrice.

Jean-Pierre Detremmerie a choisi la liberté, avec tout le poids de la responsabilité que cela entraîne. Et je suis certaine qu'il jouit maintenant, là-haut d'une protection maternelle qui lui a tant manqué. Il peut maintenant à nouveau veiller sur les siens, les inspirer, les réconforter du souvenir de ses rires, les entourer de son amour de mari, de père et de grand-père. Il est bien, pas très loin, juste de l'autre côté du chemin..... et il observe le sourire au coin des yeux les péripéties de la faune politique locale ....

Écrit par : Tiotte Dumontaleux | 22/02/2016

Les commentaires sont fermés.