22/02/2017

Handicapés… Dégagez !

Centre culturel Marius Staquet.jpgC’est toudi les p’tits qu’on s’potch

Ma maman me dit souvent que « Là où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir » … C’est sans doute un slogan que reprendront pas mal de politiciens lors des prochaines campagnes électorales…

Depuis quelques semaines, la saga Publifin fait tomber des têtes politiques tant à gauche qu’à droite. Aucun parti au pouvoir ne semble y échapper…

Il y a quelques semaines, Marie-Martine Schyns, la ministre de l’enseignement déclarait vouloir supprimer les sodas dans les écoles… pour les remplacer par de l’eau… même aromatisée… Et, il y a quelques heures, on apprenait qu’elle avait été contrôlée deux fois positive à l’alcootest en un an. Et même si elle reconnait avoir roulé en ayant quelques verres en trop dans le coco et se confond en excuses… on pourrait l’inviter à changer sa bière en sodas… Faute avouée n’est-elle pas à moitié pardonnée ? Vous jugerez de la pédagogie de cette situation en votre âme et conscience.

Aujourd’hui, ce sont des erreurs d’encodage qu’on découvre par hasard.

Bref, on s’excuse pour la bonne forme et puis basta… « Les Chiens aboient, la caravane passe » dit le proverbe et les politiciens le savent, d’ici les élections, les petites gens auront oublié tous ces bons arrangements entre amis…

Bref, depuis peu, nos politiciens ont toujours une raison valable de présenter leurs humbles excuses pour la forme et puis on n’en parle plus…

Rappelez-vous de l'invitation à l'apéro d'Alfred Gadenne reprise sur les fiches de paie des membres du Personnel communal. Pris la main dans l’sac, le bourgmestre avait déclaré :« Je n’inviterai plus le Personnel de cette manière dans le futur » !

Et si chez nous, pour le moment, rien ne semble abusif au niveau des intercommunales, un Elu cdh fait parler de lui… et pas n’importe lequel… puisqu’il s’agit de l’Echevin de la Culture et accessoirement président de l’IEG… A moins que ce ne soit l’inverse…

Mais qu’a bien pu faire ce « braf Michel » pour faire « La Une » des quotidiens L’Avenir et la DH du jour ?

C’est pourtant simple ! Comme Echevin de la Culture, notre Michel Mouscronnois doit souvent se rendre au Centre culturel Marius Staquet.  Monsieur Franceus sa targuant d’être un intellectuel et non un Monsieur Muscles comme pouvait l’être un certain Echevin de Sports, il faut bien lui trouver un emplacement de parking réservé à un jet de pierre du Centre Culturel Marius Staquet.

Sur le côté du Centre Culturel, quelques emplacements sont réservés aux personnes handicapées disposant de la carte adéquate. Elles peuvent ainsi garer leur véhicule à proximité de la salle de spectacle quand miraculeusement les emplacements ne sont déjà squattés par d’autres personnes valides peu scrupuleuses …

Afin de satisfaire nos élus et plus particulièrement M. Franceus, ses collègues du Collège Echevinal ont donc décidé ni plus ni moins  de supprimer une de ces places pour la réserver «  aux détenteurs de la carte de stationnement communal soit le Bourgmestre, les Echevins ou encore le Directeur général de l’Administration, la Directrice financière ou le Directeur de l’Administration »… comme le précise Thomas Turillon, journaliste de l’Avenir qui titre : « Une place PMR supprimée pour le CONFORT des édiles mouscronnois… » et termine son article par cette phrase pleine de bon sens « Sans pour autant demander aux dirigeants communaux d’être plus catholiques que le Pape mais simplement afin de montrer l’exemple. La phrase « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » a malheureusement semblé prendre encore tout son sens, lundi soir… ».

Bref, une place réservée aux handicapés de supprimée pour des personnes valides… Comprenne qui pourra …

Dans la DH, Charly Lebrun parle « D’un choix déplacé » en rajoutant « Il est vrai que parfois (il est gentil), les élites politiques se réservent de nombreux avantages » … Il n’a jamais aussi bien parlé

Et tout ça alors que le Parking des Arts est très souvent vide et sa sortie n’est située qu’à quelques mètres du Centre Culturel.

Les élus mouscronnois auraient-ils peur de fréquenter le Parking des Arts ?  Ils seraient alors contraints de constater son état de délabrement grandissant de jour en jour ( cfr mon post « Allo Alfred… » ). Ou alors le Parking des Arts serait-il insuffisamment sécurisé pour y garer leurs berlines de luxe ??

Nos pauvres élus valides souhaitent ni plus ni moins avoir une place bien en vue face au Staquet… Heureusement qu’ils sont meilleurs marathoniens des voix que des kilomètres parcourus à pied dans le Centre-Ville.

Pourtant, pour ceux qui passent souvent en face de ce bâtiment, on peut déjà constater que beaucoup de véhicules squattent fréquemment l’esplanade et l’entrée du Centre…

Ce problème de place a donc été discuté au dernier Conseil communal. Les élus de l’opposition se sont bien évidemment montrés outrés… Mais au final, le parti à la rose n’a pas voté contre et s’est tout simplement abstenu… Il est vrai que les communales approchent et qu’il ne faut pas trop égratigner le cdh qui choisira à nouveau son allié pour la prochaine coalition.

De mon côté, le téléphone a également sonné pour m’informer de cette situation… Il se confirmerait que cette place volée aux personnes handicapée sera bien réservée pour M. Franceus et … à sa demande… Il en aurait marre de ne pas trouver de place rapidement alors qu’un travail harassant l’attend… Ah oui, cumul quand tu nous tiens !!

Comme l’écrit ce cher Jules Fafchamps : « Les riches, les nantis, les bourgeois qui animent la réflexion des élites dont notre sort dépend ne seront jamais prêts à organiser ni produire plus de solidarité, de justice, d’égalité entre les gens et les peuples ». Et pourquoi donc ? Parce que plus on gravit l’échelle sociale, moins on est porté à la solidarité avec ceux d’en dessous. Ça ralentirait la progression... Cela, c’est une loi universelle du genre humain à laquelle rares sont ceux qui n’ont pas succombé ».

Prochaine étape pour notre échevin : une place de parking réservée aux handicapés en moins (?) au profit du président du Centre de Lecture Publique non rémunéré.

22:32 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Prochaine étape pour notre échevin : une place de parking réservée aux handicapés en moins (?) au profit du président du Centre de Lecture Publique non rémunéré ?

Cher Monsieur Dominique,
Je vous connais même si vous ne me connaissez pas peut être mais je suis certain que si on fait une enquête sur l'IEG et les connexions de cette dernière avec le football et les divers rémunérations ou indemnisations des élus, ces surprises de taille pourraient surgir.
D'ailleurs, après publifin, c'est Mons et bienntôt Tournai..... A quand l'IEG ?
Bien à vous

Écrit par : Antoine V | 23/02/2017

Un élu qui a le pouvoir à reçu le respect de ses électeurs n'a pas le droit à l'erreur et de profiter des plus faibles.ET je sais de quoi je parle il faudrait gratter les dessous on y trouverait comme le disait un autre dans le commentaire précédent

Écrit par : Dominique | 24/02/2017

Les commentaires sont fermés.