21/05/2017

Le dépotoir herseautois…

Nombreux sont les amoureux de la nature à profiter du bon air pour découvrir l’Epinette, ce petit poumon vert Herseautois… situé à quelques minutes de Mouscron.

herseaux.jpgLes marcheurs et cyclos sont friands de grimper jusqu'à l’antenne afin de profiter de ce beau paysage campagnard et de mettre un peu à l’épreuve leur condition physique.

Mais depuis quelques jours, c’est à un tout autre paysage qu’on droit ces promeneurs… Un ou plusieurs individus n’ont rien trouvé de mieux que de déverser des tas de gravats dans les ruisseaux de la rue d'En Bas…

Ainsi donc, après le parking situé derrière le site du contrôle technique qui est devenu le dépotoir frontalier par excellence, c’est au tour de la belle campagne herseautoise de subir ces incivilités qui resteront sans aucun doute impunies !

Certain(e)s me diront « qu’il n’y a pas que là » … et que ces dépôts sont récurrents…

Pour confirmer ces propos, il suffit de voir les crasses déposées chaque jour aux Blommes ou encore à l’entrée du parking « Marlière » côté Risquons-tout pour s’en rendre compte. Et ces personnes ont entièrement raison… Mais ce triste paysage est devenu tellement habituel à nos yeux qu’on n’y prête plus attention ...

Info reprise dans le journal " L'Avenir " de ce lundi... 

11:23 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/05/2017

Qui sera « tête de liste » à Tournai pour les prochaines élections communales ?

Rudy Demotte Paul-Olivier Delannois…mais aussi et surtout, qui décidera ?

Comme il fallait s’y attendre, l’Affaire « Publifin » risque d’avoir des retombées sur certaines communes. Certains Bourgmestres dont Maxime Prévot de Namur se font déjà tirer l’oreille en essayant déjà de contourner les règles que ses collègues viennent juste d’édicter ! Mais au moins, il a l’honnêteté de dire ce qu’il fera… Personne n’est dupe ! Personne ne peut croire que l’Empereur Demotte de Tournai concerné également va assister passivement au Conseil Communal sans tirer les ficelles en coulisses !

On le sait, l’avant-décret du Gouvernement wallon sur le cumul des mandats réduira le rôle du Bourgmestre empêché à un titre purement honorifique. C’est ainsi qu’il sera désormais interdit au Bourgmestre en titre d’assister aux réunions du Collège Communal ou éventuellement du CPAS. Il ne pourra pas non plus présider le Conseil Communal où il siégera désormais comme et avec les Conseillers Communaux.

Monsieur DEMOTTE ne pourra donc plus signer de documents officiels provenant de la Commune ou du CPAS de Tournai. Il lui sera également interdit de signer la revue communale et les courriers d’invitations. Hormis durant les cérémonies de mariage, il ne pourra plus porter l’écharpe mayorale mais il pourra cependant encore bénéficier d’un bureau au sein de l’Administration communale.

Aujourd’hui, personne n’est naïf. Paul-Olivier DELANNOIS qui sera bourgmestre faisant fonction aura toujours l’ombre de sa belle-mère qui planera au-dessus de lui !

Qui comme candidat Bourgmestre au PS tournaisien ?

La question est plutôt qui OSERA poser sa candidature comme tête de liste PS à Tournai ?

Rudy DEMOTTE avait-il connaissance de ces nouvelles mesures lorsqu’il avait annoncé en mars 2017 qu’il voulait être bourgmestre à temps-plein à partir de 2019 ?

N’est-ce pas aller un peu vite en besogne de déjà se voir Bourgmestre ? Ne met-il pas la charrue avant les bœufs d’autant plus qu’avant les élections communales, il faudra établir les listes !

LA QUESTION à ne sans doute pas poser du côté de Tournai est de savoir si on fera marcher la démocratie pour déterminer qui occupera la tête de liste pour les prochaines communales d’octobre 2018…

En 2012, Rudy DEMOTTE occupait la tête de liste et est sorti en tête des voix de préférence de la liste … socialiste. Le Ministre-Président va-t-il cette fois-ci avoir le courage de demander aux membres du PS tournaisien de voter afin de déterminer qui occupera la première place ou alors va-t-il s’autoproclamer tête de liste sans demander l’avis des membres ?

Si un vote s’effectuait, le serait-il à main levée ou par bulletin secret ? Le résultat de cette élection sera complètement différent suivant le type de scrutin choisi !

On le sait, sa venue à Tournai en droite ligne de Flobecq n’avait pas fait que des heureux dans les rangs socialistes. Qu’en est-il aujourd’hui ?

De son côté, en étant omniprésent sur le terrain là où Rudy DEMOTTE était plutôt absent de Tournai, Paul-Olivier DELANNOIS aura marqué cette législature de son empreinte par ses diverses initiatives et prises de position. N’en déplaise à certains, POLO est devenue la véritable figure de proue du PS tournaisien.

Si certains comme Luc RIGAUX, président de l’USC de Péruwelz déclare dans la Dernière-Heure du 4 mai que « quand un bourgmestre sortant est candidat, il est légitime que la tête de liste lui revienne ».

Luc VAN SAINGELE, bourgmestre PS de Beloeil a lui un tout autre avis … « la liste n’est pas constituée et aucune position n’a été prise quant à la tenue d’élections internes. Personnellement, je suis partisan de ce vote démocratique »

Que  ce soit Rudy DEMOTTE ou Paul-Olivier DELANNOIS ou pourquoi pas une femme qui emmènera la liste du PS, il faudra compter sur la présence du PTB qui a déjà annoncé qu’il présentera (avec Jean-Pierre JADOT ?) une liste sur Tournai pour les prochaines élections communales. Avec toutes les casseroles que le PS a encaissé ces derniers temps (Publifin, etc…) il y a fort à parier que le PTB grapillera pas mal de voix au PS.

Et si l’avant-décret du gouvernement wallon touche également Marie-Christine MARGHEM qui n’a pas non plus été des plus présentes à Tournai pendant cette législature, la championne des voix de préférence sur Tournai a les dents longues et se fera un malin plaisir d’envoyer la clique du PS dans l’opposition en s’alliant avec le cdH !

16:54 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Delannois Paul-Olivier, Politique, Rudy Demotte | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2017

Bonne fête des Mamans ...

Régis GHESQUIERE Marie-Hélène Le 22 avril 2015 est une journée que beaucoup de Mouscronnois n’oublieront jamais… Si on savait que Régis (GHESQUIERE) était hospitalisé, personne n’avait pensé une seule seconde qu’il nous quitterait ainsi, sur la pointe des spikes …

Jamais avare de conseils pour aider ses jeunes à qui il aimait prodiguer sa rage de vaincre, Régis, ce grand sportif qui avait appris à dépasser ses limites, à se battre pour son sport, qui fut quatre fois champion de Belgique de décathlon, qui a participé à des championnats d’Europe et Olympiques n’est pas arrivé à surmonter sa dernière épreuve …

Je profite de cette occasion pour vous rappeler que l’inauguration de la plaque commémorative en l’honneur de Régis aura lieu le dimanche 21 mai à 16 heures au FUTUROSPORT.

En ce jour de Fête des Mamans (en Belgique) je voulais rendre un petit hommage à Régis mais aussi à toutes les mamans via un texte (voir ci-dessous) écrit par son épouse Marie-Hélène… et aussi profiter de l’occasion pour souhaiter une bonne fête à toutes les mamans et plus particulièrement à la mienne mais aussi à Jeina, la maman de mon fils Stoyan.

Nos mères

Nous portions  toutes les trois l’ADN des générations futures et nous nous tenons comme les atomes d’une même molécule.

Nous avons été des mères et des  porteuses de vie pour un avenir en pleine évolution et

Nous avons vibré de joie à chaque fois qu’un enfant nous était donné dans les bras.

A ta naissance, mon  orgueil  s’est amplifié au premier cri et mon cœur s’est allié au tien. J’ai développé et affuté mes sens pour mieux te protéger et j’ai appris à m’oublier pour mieux me donner à toi.

J’ai appris à partager mon temps entre toi, ton père et le travail. J’ai aimé faire ces choses et j’ai savouré les instants douceurs et les moments câlins.

Je t’ai nourri, cajolé et grondé pour te permettre de grandir et je t’ai consolé et encouragé.

Je n’ai été que mère et femme à la fois.

Le miracle de la vie est né de l’amour entre ton père et moi et quel amour….même dans l’absence Il est toujours là.

Et si je suis mère aujourd’hui c’est à cet homme que je le dois. Alors selon moi nous devrions fêter  la mère et le père à la fois.

Je vois dans notre société des couples éclatés incapable de s’assumer. J’en vois d’autres en détresse réclamant de l’aide des services financiers.

Je vois des enfants en détresse et en difficultés.

On se débat autour des avantages et des droits et on génère des conflits et des tracas. Parfois on s’y retrouve, on reprend le combat et on reconstruit meilleure vie dans la foi.

Je réalise alors oh combien fut important l’amour dans cette vie ici bas et je me dis tout doucement : c’est bien ma fille, tu assures et je prie pour que vous mes enfants puissent vieillir comme moi.

Marie-Hélène

09:24 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Régis Ghesquière | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2017

« Amis » socialistes REVEILLEZ-VOUS !

PS Mouscron mouscronnoisIl n’est pas trop tard… mais il est plus que temps !

Où est-il le temps où le 1er Mai, les rues des Mouscron vibraient au son de la fanfare et de l’Internationale ?

Où est-il le temps où partis du bas de la rue du Couët en début d’après-midi, les militants socialistes, muguet et rose rouge à la boutonnière, se donnaient rendez-vous avant de sillonner les artères mouscronnoises pour se diriger vers le centre-ville ? Les drapeaux « rouches » des organisations socialistes en tête du cortège claquaient au vent et emmenaient cette grappe humaine à la Maison du Peuple de la rue de Tourcoing.

C’est ensuite à l’étage que les responsables socialistes mobilisaient leurs troupes une fois par an pour le traditionnel discours du 1er mai.

Dans ce brouhaha, il était bien souvent très difficile de se frayer un chemin entre les tables et le bar de la Maison du peuple pour saluer et tailler une bavette avec les Camarades.

Le matin, le premier rendez-vous était bien souvent le traditionnel hommage aux défunts dans les différents cimetières de l’entité…

Alors que les pinchonneux s’inscrivaient et prenaient ensuite place à l’extérieur avec leurs champions, la Frat’ faisait déjà le plein avec ses carteux et les joueurs de 421. D’autres activités (repas, …) s’enchaînaient, ne laissant aucun répit aux « rouches » en ce jour de fête. Tous les habitants des quartiers dits des « vieux conjoints » se voyaient parfois offrir une rose rouge du député local.

Les activités étaient si importantes qu’il arrivait que celles-ci débutaient la veille…

Mais c’était un autre temps, une autre époque !

De Mouscron, les leaders politiques se rendaient ensuite dans les diverses communes voisines pour tenir leur discours et saluer les fidèles Camarades.

Où est-il le temps où les socialistes Hurlus avaient leur propre boulangerie. Qui se souvient encore de cette charrette emmenée par ce superbe cheval qui allait porter le pain de maison en maison ?

Où est-il le temps où René allait porter le charbon ? Des magasins (épiceries) COOP accueillaient les habitants des quartiers mouscronnois … Les affiliés de la mutualité socialiste pouvaient admirer les superbes décors de la Maison Picarde en attendant de passer aux guichets… après avoir fait un saut à la pharmacie socialiste.

Que reste-t-il de tout ça ? RIEN, hormis des souvenirs, de la nostalgie !

Aujourd’hui, plus de pain, plus de charbon, plus de magasins COOP où la convivialité régnait. La superbe salle de la Maison Picarde n’appartient plus aux organisations socialistes, les décideurs des mutuelles sont à Ath, ceux du syndicat à Tournai… avant Mons …?

Le socialisme mouscronnois est-il mort ou le déclin est-il annoncé ?

Il est loin le temps des leaders « rouches » Mouscronnois. Je pense particulièrement ici au Député Marcel DEMETS qui a lancé Jean-Pierre PERDIEU dans l’arène politique. Une pensée également vers l’Echevin Max LESSINES qui n’a laissé que de bons souvenirs et un hall sportif à son nom. Max et Marcel étaient de véritables leaders. Les syndicalistes Hurlus ont encore en mémoire Alfred DELOURME… un grand Monsieur du syndicalisme qui formait un formidable binôme avec Georges DEBUNNE.  

Si les élus socialistes ne sont déjà plus très nombreux sur les bancs de l’opposition aujourd’hui, force est de constater que 50 % de ces élus brillent par leur absence lors des conseils communaux ou s’éclipsent même avant la fin des débats … jeton de présence empoché…

Les interventions d’une élue Mouscronnoise au plus haut niveau ne sont pas toujours appropriées. Les cicatrices de la guerre entre Annick SAUDOYER et le tandem Guillaume FARVACQUES/Gaëtan VANNESTE ont laissé des traces qu’il sera très difficile de guérir. Annick a déclaré qu’elle ne présenterait pas sur la liste PS aux prochaines élections. Préférant se consacrer à son nouveau mandat syndical, Gaëtan a abandonné son poste de conseiller communal. A eux deux, c’est 1.757 et 1.077 voix de préférence qui se retrouvent dans la nature… sans compter les 814 voix de Freddy MARQUETTE qui, se retrouvant sans mandat de président de CPAS a déjà tiré sa révérence depuis belle lurette.

Si aucune remise en question n’est effectuée il est à craindre que les résultats des socialistes Mouscronnois soient à l’image du PS français représenté par Hamon qui n’a récolté que 6,35 % des votes lors du premier tour des Présidentielles françaises !

C’est après un passage dans la rue du Val ce lundi matin où je voulais humer l’ambiance du 1er Mai, que je me suis décidé à écrire cet article. Et oui, ce 1er Mai 2017 il fallait bien chercher pour trouver trace d’un socialiste. Et ce n’est pas Marianne DELPORTE, croisée avec Guy, son grand amour, qui me démentira !

Et, ce mardi matin, j’apprends que les socialistes Mouscronnois étaient invités à se rendre à Tournai pour célébrer la fête du travail… et s’égosiller sur l’air de l’Intercommunale oupsssss de l’Internationale… S’il était intéressant de soutenir Gaëtan VANNESTE dans ses nouvelles fonctions, fallait-il pour autant délaisser à ce point Mouscron à un peu plus d’un an des prochaines élections communales ?

Où est-il le temps où le lendemain du 1er Mai, le journal local consacrait une pleine page au 1er mai de l’entité ? Aujourd’hui, on y découvre 2 photos sur les « boulistes hurlus qui fêtent le 1er mai », une sur une brocante qui a connu un succès très mitigé et une photo du podium coincé entre la rue des fabricants et la rue du val… …

Et oui, les 1er Mai d’antan sont bien morts MAIS QUE FAIT-ON POUR Y REMEDIER !

13:09 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, Politique, PS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/05/2017

Régis GHESQUIERE : Pour ne pas l'oublier !

Régis Ghesquière

14:56 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |