05/10/2017

Le conseiller communal Philippe VERZELE quitte la « politique »

Mouscron, cdH, Verzelle, PhilippeAprès la récente disparition d’Alfred GADENNE et les racontars sur l’arrivée de Benoît LUTGEN à Mouscron, le cdH local doit aujourd’hui acter le départ d’un « ancien » conseiller communal en la personne de Philippe VERZELE, un Dottignien pur jus

Nous sommes tous deux entrés en « politique » lors des élections communales de 88 et pour diverses raisons, nous avons tous deux un certain respect l’un pour l’autre. C’est pour cette raison que j’ai décidé de lui consacrer quelques lignes... qu’il lira peut-être.

Après plus de 30 ans sur les bancs de la majorité comme conseiller communal, le grand Philippe a décidé de tirer sa révérence.

Quoiqu’il puisse dire, les raisons de son départ restent floues. Par respect pour l’image de son parti, et c’est tout à son honneur, le grand Philippe préfère sans aucun doute rester correct jusqu’au bout et ne pas allumer le feu ou attiser le brûlot, ce qui serait un comble pour un pompier.

Dans une lettre adressée à ses « collègues » et propagée par la chef de groupe cdH (Mouscron), Philippe déclare entre autres « Les circonstances douloureuses que nous avons vécues impliquent une redistribution obligatoire des attributions… » ... « Les événements ne font que précipiter cette option et me font remettre mon mandat de conseiller communal dès ce jour. Mieux vaut offrir l’occasion de se montrer à nos membres qui désirent rester actifs, plutôt que d’occuper une place de manière stérile. »

Philippe étant un vrai Dottignien. Ne peut-on imaginer qu’il n’a guère apprécié la redistribution des différents mandats suite aux décès de Damien YZERBYT et d’Alfred GADENNE ?

En effet, depuis quelques années, les Dottigniens n’ont plus aucun Echevin et quoiqu’on en dise, un Dottignien reste un Dottignien. Il ne dira pas qu’il est Mouscronnois. Dottignies est ainsi depuis de nombreuses années le parent pauvre de la politique mouscronnoise…

A une année des prochaines élections communales nul doute que la démission de Philippe VERZELE entamera une grande réflexion au sein du cdH.

Le départ de Philippe laisse place à l’entrée de son suppléant dans la bergerie. Ce suppléant n’est autre qu’Hassan HARRAGA qui a obtenu 354 voix de préférence.

Ceux et celles qui n’ont pas la mémoire courte se souviendront que ce futur conseiller communal qui n’hésitait pas à déclarer « Je suis populaire. Et ma popularité dérange certaines personnes » avait également et surtout invité les électeurs à ne pas voter pour une femme !

Chacun appréciera …

Ciblées ? Fatima AHALLOUCH 13e sur la liste du PS, Samira BOUGUERRA 9ième sur la même liste et Rachida EL OUARDI présente à la 30ième place sur la liste du MR.

On peut dès lors se poser quelques questions sur la tenue du prochain conseil communal qui se tiendra le 9 octobre prochain.

Fatima AHALLOUCH qui a obtenu 447 voix de préférence est la seule élue comme conseillère communale du trio pointé du doigt par HARRAGA sera-t-elle présente ? Si elle est présente, quittera-t-elle sa place lors de la prestation de serment de son accusateur ?

Samira BOUGUERRA, élue conseillère au CPAS déclare ouvertement sur le site du PS être « particulièrement sensible à la cause des femmes ». Celle-ci milite d’ailleurs au sein du MRAX contre toutes les formes de discrimination qu’elles soient sociales, raciales, culturelles ou autres. Sera-t-elle présente au conseil communal pour soutenir son amie Fatima ?

Les autres femmes du PS soutiendront-elles Fatima (et Samira ?) dans son éventuelle démarche ?

Les autres femmes militant dans les autres partis soutiendront-elles éventuellement l’élue socialiste dans sa possible démarche ?

Rendez-vous le 9  octobre pour le savoir.

16:00 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonne chance à Monsieur Verzele,

Je comprends tout à fait la décision de Monsieur Verzele de démissionner.
J'habite Dottignies et je ne trouve pas démocratique qu'il n'y ait aucun représentant de notre entité au sein du collège.

Je lui souhaite bon vent dans ses nouvelles activités !

Un Dottignien.

Écrit par : Citoyen de Dottignies | 07/10/2017

Vote communautaire, c'est choquant !

Je précise avant toute chose que je suis même d'origine étrangère pour écarter toute accusation d'ordre racial.

Je note que les 3 dames qui accusent ce Monsieur étaient toutes candidates. Je prends donc soin de mesurer à qui profite le crime ? Ce n'est pas parce ce sont des femmes qu'elles plus de droit.

Par contre, ce qui est certain, c'est que aussi bien ce monsieur que ces 3 dames revendiquent un vote communautaire alors qu'ils sont les 4 sensés être des belges.

Les belges d'origines étrangères doivent voter en fonction de problématiques et intérêts de toute la collectivité locales s'ils veulent vraiment s'intégrer.

Le devoir de ces élus doit être d'apprendre à leur communauté à participer à la vie locale et non pas à s'isoler.

Écrit par : Un citoyen | 08/10/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.