18/11/2017

Mouscron à l’heure polaire

Mouscron aubert patinoireBrigitte. Un prénom, des images, des histoires qui résonnent encore dans la tête des « anciens » …

Qui n’a pas en mémoire la très sculpturale BB, Brigitte BARDOT, l’actrice, l’icône, sex-symbol de la fin des années 60 ?

Depuis quelques mois, une autre Brigitte fait couler beaucoup d’encre. Première Dame de France depuis mai, Brigitte MACRON, la compagne d’Emmanuel, fait plus qu’à son tour la « Une » de la presse People. A 63 ans, son look ne passe pas inaperçu et Gala ose même une comparaison avec Julia ROBERTS.

Plus près de nous, une autre Brigitte risque bien d’entrer dans les annales et faire de l’ombre solaire aux deux Brigitte célèbres précitées.

Il y a deux jours, la nouvelle résonnait sur les ondes radiophoniques et le site de la RTBF titrait dans la foulée « Mouscron, seule grande ville de Wallonie sans abri de nuit »

De fait, le gouvernement wallon et le parlement régional ont adopté un décret en 2016 imposant un abri de nuit par province ainsi qu’un abri dans chaque ville de plus de 50.000 habitants.

Si Mouscron semble s’être fait tirer l’oreille, personne n’ignore que Mouscron n’a pas attendu cette injonction pour agir. Depuis plusieurs années, de nombreux lieux d’accueil sont à disposition des personnes les plus nécessiteuses. Chez nous, personne ne reste à la rue.

Il y a quelques années, on avait déjà abordé ce problème en collaboration avec le service « Jeunesse et Prévention », qui souhaitait créer une structure au parc communal. Structure qui aurait abrité une partie du travail de rue toute l’année.

DES PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES CONTRADICTOIRES

Le journal local Nord-Eclair a rebondi sur cette info ce vendredi en titrant « Un abri de nuit prévu en 2018 » en annonçant que Brigitte AUBERT, notre nouvelle Bourgmestre « a déjà visité une bâtisse appartenant à la commune et qui pourrait servir d’abri de nuit ».

Notre bourgmestre fraîchement élue première dame de Mouscron semble craindre le pire pour l’avenir de notre commune et ceci en totale contradiction avec ce que prédit le Ministre français de la Transition écologique, Nicolas HULOT

MouscronAlors qu’on nous bassine depuis des années sur les changements climatiques engendrés par le réchauffement de la planète, Madame Brigitte AUBERT déclare au journaliste « C.P. » du Nord-Eclair « Nous devons permettre à Mouscron d’avoir ce genre de structure. Elle doit être ouverte obligatoirement 8 mois par an, pour des raisons évidentes de grand froid ».

De deux choses l’une… Soit Madame Aubert a des infos météorologiques confidentielles sur l’avenir du refroidissement climatique en terre hurlue soit le journaliste a de nouveau traduit de manière très « libre » et personnelle les paroles de notre Bourgmestre. Dans tous les cas, une précision s’imposait dans les heures qui suivaient afin que chaque Mouscronnois puisse prendre les mesures qui s’imposent pour faire face à une vague de grand froid de longue durée.

N'ayant vu aucun démenti de cette info ou d’une éventuelle faute de frappe dans l’édition du jour, je suppose que l’info reprise dans l’édition de ce vendredi était exacte.

Bref, ce communiqué ne nous réchauffe pas le cœur. Sait-on jamais, les Mouscronnois devront bientôt se préparer à une aire de glaciation purement mouscronnoise. Toutefois, celle-ci devrait enfin permettre à « Mouscron sur glace » d’avoir une patinoire qui ne ressemblera plus à une Patinoire ou pataugeoire comme c’est malheureusement trop souvent le cas depuis de trop nombreuses années. Quant à vous Mesdames, oubliez le string et pensez à la culotte Damart.

Adieu donc le réchauffement climatique... et on parie 1 € que CP sera bientôt journaliste à l’édition du Grand Nord... Eclair ?!

17:42 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.