21/11/2017

A Mouscron c’est « Fais comme je dis, mais pas comme je fais » !

MouscronComment voulez-vous que les citoyens de la Cité des Hurlus respectent les règlements communaux si l’Administration ne respecte pas les règlements qu’elle a édictés ?

Ce matin, un habitant de la rue des Combattants me contacte pour me signaler que l’Administration communale serait en infraction concernant la sortie des… poubelles …

Devant mon étonnement, cette personne m’invite à me rendre chez elle. Comme ce n’est qu’à quelques encablures de chez moi, je m’y rends en mode pédestre…

Arrivé dans la rue, j’ai rapidement visualisé l’origine du malaise. Aucune poubelle ne trônait devant les habitations des riverains, exception faite… de sacs déposés sur le pas de porte de la Maison des Associations et également devant l’A.I.S (Agence Immobilière Sociale) ! Ce dernier local étant situé à une portée de… PV de l’antenne de police du quartier…

De retour chez moi et étant quand même assez interloqué par cette situation, je décide de consulter le site de Mouscron Environnement où il est bien stipulé que : « Vous pouvez sortir vos poubelles à partir de 18h, la veille du jour de collecte ! ». Dans ce cas-ci, la collecte se déroule jeudi… donc dans « seulement » 48 heures !

Je me décide à fouiner plus loin en allant sur le site de la zone de police afin de prendre connaissance du Règlement Général de Police où l’article (AA) Article 140 précise : « Organisation de l'enlèvement des sacs poubelles. Seuls les sacs et récipients visés aux articles 135 et 138 peuvent être présentés à la collecte, le jour de celle-ci avant 6 heures le matin et, au plus tôt, la veille de ce jour à partir de 18 heures. ».

Bref, le laxisme de la nouvelle Bourgmestre semble s’inscrire dans la continuité de son prédécesseur.

Le Rallye automobile de Courtrai ne fera pas un effet BŒUF à Dottignies...

On peut même se demander si Madame Aubert ne serait pas devenue la Ponce Pilate Mouscronnoise.

Sa réaction concernant la fermeture du café « Le Bœuf » pendant le rallye automobile, « Les 6 heures de Courtrai » qui se tient le 26 novembre prochain, pose question sur son investissement pour la population mouscronnoise.

Pour rappel, alors que la conférence de presse de la course s'est tenue au café Bœuf en présence des organisateurs et du Bourgmestre de Courtrai, les tenanciers dudit café devront fermer leur établissement le dimanche de l’épreuve car les lieux ne seront pas accessibles pour des raisons de sécurité sur ordre unilatéral des… organisateurs. 

Pendant que les VIP de l’IEG et autres politiques regarderont sans doute passer les bolides en sirotant une coupe de champagne sur le site de LAVANO, les habitués du Bœuf trouveront porte close au grand désespoir des jeunes tenanciers.   

Interrogée sur ce problème de fermeture pendant la course, Madame AUBERT essaie de botter en touche avec une pirouette digne de son prédécesseur. D’après les propos repris dans le journal local Nord Eclair du jour, Madame Aubert aurait répondu : « qu’il serait effectivement bien qu’une solution à l’amiable soit trouvée entre les deux parties, j’ai fait la demande aux organisateurs le jour de la conférence de presse » La fin de l’intervention me semble quand même inappropriée lorsqu’elle rajoute : « C’est désormais entre eux qu’une discussion doit avoir lieu »  

Reprécisons encore une fois que Madame AUBERT était également présente à cette conférence de presse (il faut bien se montrer à moins d’un an des élections) de même que tous les intervenants pour essayer de trouver une solution immédiate au problème ! 

La conférence de presse qui s’est tenue au Bœuf ne s'est-elle pas volontairement tenue là-bas, comme pour dire « Bon, on va faire cette conf' là entre bourgmestres, ça va flatter les nouveaux gérants et ils se tairont... » ? 

Des échos rapportés du conseil communal vont dans le même sens… Avec ses « Nous y reviendrons en temps voulu » … Et lorsqu’un conseiller lui demande quand sa réponse fuse « Quand ce sera le moment » …

Ce serait donc ça la nouvelle démocratie mouscronnoise ? Chacun jugera…

18:35 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

les gardiens de la paix ou la police ne mettraient pas de pv à eux

Écrit par : Marc | 23/11/2017

vous avez raison monsieur Vercruyse mais la vérité n'est pas toujours bonne à dire. Si nous on faisait ça on airait une amende.

Écrit par : Jacqueline | 23/11/2017

Suite à votre publication de mardi dernier, les services communaux n’ont eu aucune réaction pour déplacer les sacs poubelles en question, qui sont toujours sortis devant les bureaux à ce jour. Dès lors, si l’Administration communale ne montre pas l’exemple, le service de gestion des voiries, qui dépend directement de Madame le Bourgmestre, si intransigeant pour l’occupation du domaine public mouscronnois aura-t-il le courage de solliciter l’intervention des agents constatateurs communaux afin de dresser un Procès-Verbal comme ils le feraient très volontier pour n’importe quel simple Citoyen hurlu ? Et le Fonctionnaire sanctionnateur bénéficiera t-il de l’indépendance d’action pour affliger une amende administrative à son… propre Employeur.
Mais non ne rêver pas… Le laxisme de l’actuelle Bourgmestre mouscronnoise s’inscrira dans la continuité de son prédécesseur… Et les chiffres des incivilités comme ceux de l’insécurité ne feront que progresser…

Écrit par : Hurleur | 26/11/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.