15/03/2018

« Sponsoring : La visibilité à tout prix ou les valeurs ? »

Damien, Yzerbyt, Dottignies, course, cyclisteLe titre de cet article a été repris du site MPCC « Mouvement pour un cyclisme crédible » ou Marc Frederix, alors directeur marketing de la Loterie Nationale Belge affirmait « l’image est beaucoup plus importante que la visibilité ».

Pour celles et ceux qui ignorent encore ce qu’est VEVIBA, signalons tout simplement que cette société est implantée à Bastogne et est spécialisée dans l’abattage, la commercialisation ainsi que la transformation du bœuf. Cette société appartient au Groupe VERBIST, un colosse de la viande en Belgique.

Mais VEVIBA c’est également 3 syllabes qui aujourd’hui résonnent dans la tête de beaucoup de Belges suite au récent scandale sanitaire dont la presse fait un très large écho. Dans les prochains jours, il y a fort à parier que de nombreuses révélations surgissent ! D'aucuns parlent de mafia, d'omerta, de pointe de l'iceberg, de réseaux, etc... Et rebelote ! Une nouvelle saga à découvrir ...

C’est donc plus que très étonné, qu’en découvrant l’affiche du « Mémorial Damien YZERBYT » qui se déroule le jeudi 29 mars à Dottignies je retrouve le nom de cette société flanquée entre le logo de l’IEG et de la Ville de Mouscron !

On lance souvent que l’argent n’a pas d’odeur mais …

On ignore si à l’issue de cette course de plus de 90 kilomètres réservée aux Dames Nationales 1.15-CO ces reines de la pédale recevront le sandwich/haché. Il est aussi à craindre que les traditionnels hamburgers du jour ne fassent pas recette.

 « Mouscron Ville Santé »

Voir un tel sponsor sur une affiche vantant une compétition sportive est-il choquant ? Les avis seront sans aucun doute partagés.  

FerreroCertains n'y trouveront rien à redire. D'autres désapprouveront et ajouteront que même notre actuelle Bourgmestre, Madame Brigitte AUBERT, n’hésite pas à afficher le logo de la société FERRERO sur le site de son ASBL VIASANO en sachant que FERRERO n’est autre que le « numéro 2 sur le marché global de la confiserie chocolatée en Belgique. Elle propose une large gamme de produits : Nutella, Kinder, Ferrero Rocher, … ».

Lorsque l’on sait toute la polémique créée autour du NUTELLA -que j’adore- malgré un nouvelle campagne vantant la qualité de ses produits, on peut se poser pas mal de questions sur ce sponsoring d’un site où l’on peut lire en accroche « MANGER MIEUX… bouger plus ! ».

N’est-ce pas notre actuelle Bourgmestre qui lançait en 2016 « Nous sommes entrés en 2007 dans ce projet et, neuf ans plus tard, nous nous investissons encore dedans. Pour rappel, VIASANO associe la consommation d’une alimentation équilibrée et l’activité physique. »

Il serait probablement intéressant que Madame AUBERT précise ce qu'est une alimentation équilibrée...

Dans un souci de parfaite compréhension, j'ai essayé de ne pas faire un article trop haché.

21:42 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Aubert Brigitte, Cyclisme, Dottignies, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/03/2018

Mouscron : ton univers impitoyable

Mons, Mouscron, cyclistes gonflésSoyons réalistes ! Mouscron n’a pas le monopole des routes désastreuses… 

C’est ainsi qu’à Mons, un groupe de cyclistes emm… se fait entendre pour le plus grand désarroi de l’Echevin de la mobilité. C’est compréhensible : on ne peut pas déranger ces personnes dans leur confort.

La dernière réalisation des cyclistes gonflés n’a pas manqué de m’interpeller… Ce groupe de cyclo qui œuvre pour le bien-être et la sécurité des 2 roues a réalisé dans la ville de Mons un golf 18 trous avec les nids-de-poule.

J’ai pris contact avec un des responsables qui m’a bien sympathiquement autorisé à utiliser leurs clichés pour agrémenter cet article.

Si une telle action se déroulait dans notre Cité, il y a fort à parier que toute la pelouse du Canonnier ne suffirait pas à colmater tous nos nids-de-poule, même s’il faut bien l'avouer, grâce aux publications sur Betterstreet, ils le sont petit à petit.

Le titre de cet article a été récupéré de leur forum à l'humour décapant que je vous invite à découvrir en cliquant sur la photo. J’y ai puisé le titre de l'article en y changeant le nom de la commune.

21:50 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Nids-de-poule | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tous avec Madame Aubert pour visiter la Cité des Hurlus

Brigitte, Aubert, MouscronBrigitte Aubert, notre actuelle bourgmestre veut-elle s’inspirer de Patrice VERGRIETE, le Maire de Dunkerque ?

C’est une nouvelle indiscrétion sortie tout droit du C.A.M (Centre Administratif Mouscronnois) qui nous a mis la puce à l’oreille.

Mais que pourrait bien trouver comme idée notre Brigitte communale chez cet élu Français ? Le Maire de Dunkerque voulant prouver que les choses avancent dans sa ville compte organiser des balades en bus et celles-ci seraient gratuites.

L’idée n’est pas anodine à quelques mois des élections où tout est bon pour faire parler de soi.

J’ai donc fait une petite recherche sur la toile pour découvrir qu’en effet le Maire Dunkerquois sera dans le bus, non pas au volant mais derrière le micro pour commenter ses projets.

C’est donc micro en main que notre Bourgmestre présentera « son » Mouscron. Pour éviter les secousses dues au mauvais état des routes communales qui sont loin d’être des billards, notre Bourgmestre a déjà fait quelques essais de manière à ce qu’un soubresaut ne provoque pas un contact inopiné entre le micro et sa dentition.

http://www.lavoixdunord.fr/330075/article/2018-03-07/pour-evoquer-les-chantiers-le-maire-propose-des-visites-en-bus-commentees-par#utm_medium=redaction&utm_source=twitter&utm_campaign=page-fan-dunkerque

Que visiter ?

Le Cabinet de Madame Aubert planche depuis quelques jours sur ce projet et regrette que le nouveau Musée du Folklore ne soit pas encore ouvert.

Il s’avère déjà que le départ du car se fera au CAM pour mettre directement le cap vers le centre commercial « Les Dauphins ». Ensuite, direction le centre équestre et le Futurosport voisin où il ne sera malheureusement pas possible de découvrir les joueurs préparant leurs boulettes. Si le temps le permet, certains pourront même fouler la piste Régis GHESQUIERE.

Ensuite, en route vers Dottignies à la découverte du circuit automobile des 6 heures de Courtrai. Un café sera offert au « Bœuf » qui on se le rappelle avait dû fermer son établissement lors de la dernière épreuve. Il se chuchote que la prochaine édition serait rebaptisée « Les 6 heures de Kortrijk-Mouscron » mais rien ne semble encore acquis à propos de l’ouverture de l’établissement le jour de la compétition et ce même si la présentation de l’épreuve s'y tiendra.

Au retour, une petite halte sur la Chaussée de Luingne permettra de découvrir les travaux restant à accomplir pour terminer la Route de la Laine qui a tant fait parler d’elle avec son plan d’eau, sa faune et sa flore !!

Un petit détour par la cité des vieux conjoints du Petit-Pont où on pourra voir l’état d’avancement de la réfection des maisonnettes emmènera ensuite les promeneurs d’un jour au Château des Comtes qui servira de point de chute pour l’avant-dernière étape.

Si la place de stationnement n’est pas squattée, le bus stationnera à quelques encablures du chM, en face du Château des Comtes.

De là, tout ce petit monde se rendra à pied vers le "Bois-Fichu", la dernière zone verte de Mouscron, ou du moins, ce qu’il en reste. Sur le chemin du retour, des explications seront fournies sur la manière dont l’eau a été ramenée afin de remplir les douves du château. Un petit tour de ce monument historique (entre les nombreuses crottes de chiens) permettra aux participants de découvrir les travaux qui ont été réalisés autour de celui-ci ainsi que la superbe cascade d’où l’eau jaillit pour les alimenter. Une visite du Centre Marcel MARLIER (Musée Martine) avec ses copies originales serait envisageable ! 

19:41 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Aubert Brigitte, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/03/2018

Récupération : Une fois de plus !

Plagiat, récupérationCe mercredi, je recevais un coup de fil d’un journaliste du Nord-Eclair qui m’informait avoir lu sur mon blog l’information selon laquelle de l’amiante aurait été trouvée dans l’ancien hôtel de ville. La conversation était plutôt sympa mais la situation devint assez cocasse par la suite lorsqu’il me demanda qui m’avait donné cette information.

Il est sans doute nouveau dans la maison Sud Presse car sans ça, il devrait savoir que je ne cite jamais mes sources !

Je lui ai donc répliqué « Faites comme moi, cherchez. C'est pour ça que vous êtes journaliste ».

Pourtant, alors que ce journaliste m’avait confirmé avoir trouvé l’info sur mon blog, ce dernier sortait l’info ce vendredi sur une belle page « De l’amiante retarde les travaux de l’hôtel de ville » signée A.P sans citer la source de son inspiration.

Ok, ce n’est pas la première fois que ça arrive avec le journal local mais son collègue de la Dernière-Heure a été bien plus sympa et inspiré en sortant l’information hier en signalant toutefois sa source !

Amiante : Problèmes de communication au sein du Collège ?

Dans la Dernière-Heure de jeudi, Brigitte Aubert la bourgmestre - dont le mari est médecin – déclare : « il y en avait un petit peu (de l’amiante), comme dans beaucoup d’anciens bâtiments. Ce n’était pas inconnu, et cela a été désamianté ». Aujourd’hui, dans le Nord-Eclair, Ann CLOET, l’Echevine des bâtiments tient un tout autre discours en précisant : « De toute façon, il faut un permis pour désamianter ». Elle rajoute : « Une fois l’entreprise déterminée, il faudra un délai de quinze jours ouvrables pour procéder au désamiantage. Dès lors, nous pourrons entrer dans le vif du sujet. » Elle termine par : « Le plus important maintenant, c’est de procéder correctement au désamiantage pour commencer les travaux ».

Comprenne qui pourra ! Il faudra bien qu’un jour la Bourgmestre et l’Echevine accordent leurs violons.

Précision du journaliste : « le montant des travaux a été fixé à 32.000 € ».

Si dans ce dossier on semble ne prêter attention qu’à l’aspect financier (comme pour la caserne des pompiers de Dottignies), n’est-il pas urgentissime de se demander s’il y a eu du danger pour le personnel ?

Juste une question de respect

Lorsqu’un article est publié sur mon blog, je mets un point d’honneur à citer mes sources en y ajoutant des liens qui renvoient directement vers les articles et journaux ou sites concernés !

En résumé, comme me le signalait un de ses confrères « Il y a des journalistes qui vont chercher les infos sur le terrain et d’autres qui restent assis le cul sur leur chaise et qui attendent que le téléphone sonne ».

Pour lire divers journaux, je constate en effet que le Nord-Eclair est de plus en plus souvent deuxième sur la balle à propos de pas mal de sujets. Les infos reprises à gauche et à droite ou sur Internet ne sont assez souvent que du réchauffé car elles sont parues dans d’autres gazettes ou réseaux sociaux quelques jours auparavant.

Ce ne sont pourtant pas les sujets qui manquent dans une ville de plus de 57.000 habitants.

En mars 2017, alors que je m’interrogeais sur mon blog à propos d'une prise de position de la Sénatrice et Députée régionale et communautaire Christiane VIENNE lors de la commission d’enquête sur l’affaire Publifin où notre parlementaire invitait un témoin à ne pas répondre suite à une question posée par un de ses collègues, Madame Vienne avait posté un commentaire sous mon article« il n'y a plus que de petits procureurs des réseaux sociaux ».

Evidemment, toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire ! Cela dérange très souvent lorsqu’on gratte là où ça fait mal !

Bref, j’en déduis que dans la profession, il y aurait des journalistes et des scribouillards mais aussi des « Petits procureurs des réseaux sociaux » qui sévissent là où ils feraient mieux de ne rien écrire.

Inspirez-vous !

J’invite d’ailleurs certaines personnes en panne d’idées, de lire l’excellent article de Juliette DE MAEYER, Professeur adjointe et responsable des échanges internationaux au sein de l'université de Montréal « Le journalisme numérique à l’heure du copier/coller » en cliquant sur la photo illustrant cet article.

17:09 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Amiante | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/03/2018

Mouscron « Ville gruyère » !

Marie-Hélène, Vanelstraete, échevine, Mouscron, nid-de-poule, trou, routeBeaucoup d’Hurlus s’interrogent : est-il normal de voir autant de nids-de-poule dans notre commune ? Poser la question c’est y répondre…

Il y a quelques semaines, un beau trou s’était formé dans l’ancienne Chaussée d’Aalbeke toujours aussi fréquentée par les poids lourds malgré une interdiction de circulation pour ces gros cubes.

Quelques malheureux automobilistes s’en étaient sortis avec des dégâts matériels mais heureusement sans dommages physiques. Je n’ose imaginer ce qu’il serait advenu si un motard avait malencontreusement fait connaissance de ce nid-de-poule. 

Un Français ou un Flandrien quittant son territoire pour la première fois doit se demander sur quelle planète il se trouve lorsque les roues de son véhicule touchent le sol wallon.

Nul besoin de slogan chez nous pour ralentir l'allure tant les routes sont désastreuses !

Chez nous, on semble parer au plus pressé en mettant à gauche et à droite un emplâtre sur une jambe de bois !

On pourrait faire le parallèle avec la façade en mauvais état de l’ICET de Dottignies qui sera réparée en l’affublant d’une bâche publicitaire… C’est tellement facile de faire n'importe quoi avec l'argent des autres. 

Les réponses des autorités politiques sont toujours pareilles : « C’est à cause de la pluie, c’est à cause du froid, c’est à cause des camions, … ».

Bref, il faudrait quand même nous expliquer comment font nos voisins pour obtenir des voiries en bien meilleur état que les nôtres !

Marie-Hélène, notre « Fée l’action » Mouscronnoise…

Effet d’annonce quelques mois avant les prochaines élections communales ? Toujours est-il que les élus Namurois ont annoncé qu’ « Il n’y aura plus aucun nid-de-poule d’ici 20…26 », alors que le namurois compte 1.750 kilomètres de voiries communales ! Une belle prouesse si cette promesse est respectée. Cependant d’ici 2026, beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts et les vœux d’aujourd’hui seront bien vite oubliés d’ici là !

Tout le monde sait ce que valent les promesses dans le cadre d’élections rapprochées !

Si à Namur on promet que tout sera comme un billard en 2026, que peut nous promettre Marie-Hélène VANELSTRAETE notre Échevine des travaux, parachutée à ce poste suite au départ tragique de Damien Yzerbyt ?

Même si Damien avait parfois des accents dictatoriaux dans son attitude, on ne peut nier ses compétences et sa disponibilité dans la pratique de son mandat. C’est sans souci qu’il serait parti grand favori dans la course au poste de Bourgmestre de la ville de Mouscron.

Mais l'héritage de Damien n’est-il pas trop lourd à porter pour les frêles épaules de Marie-Hélène qui cumule son mandat d’Echevine des travaux et de la mobilité avec ses cours de logopédie ?  Ce mandat offert n’était-il pas un cadeau empoisonné ?

Au grand dam de pas mal de personnes, elle ne serait malheureusement pas très disponible sur le terrain.

D’ici octobre, il reste encore un peu de temps à Marie-Hélène pour faire ses preuves. L’état pitoyable de nos routes et l’épineux dossier de la Chaussée d’Aalbeke où malgré une interdiction, des dizaines de camions continuent de dévaler cette chaussée la dégradant chaque jour un peu plus…

Notre Luingnoise a du pain sur la planche pour montrer ce dont elle est capable. Peut-être enfilera-t-elle son costume de fée pour réaliser quelques miracles et rendre des couleurs et une image plus propre à notre Cité !

Une composition de la liste cdH remise en question ?

Bref, ce manque d’implication dans un poste quand même très difficile à assumer pour une novice aura-t-il des suites sur la composition de la liste du cdH pour les prochaines communales.

Entre l’actuelle Bourgmestre en place, Ann Cloet et Mathilde VANDORPE sans oublier Marie-Hélène VANELSTRAETE, la lutte sera serrée pour avoir une bonne visibilité sur la liste pour espérer ravir le poste tant convoité de Bourgmestre.

Ce qui change pour les prochaines élections communales

Il est cependant intéressant de savoir que la donne a changé pour ce prochain scrutin d’octobre. Désormais les candidats seront élus grâce à leurs seules voix de préférence. La nouvelle règle stipule également que le ou la Bourgmestre d’une commune sera le ou la candidat(e) qui aura récolté le plus de voix sur la liste la plus importante de la coalition.

Des milliers d’€ dans la nature !

Il est désolant de constater que Mouscron malgré l’état de ses voiries n’ait pas utilisé la manne financière comme elle était en droit de le faire …

On apprend ainsi que Mouscron pouvait disposer de 2.583.632€ pour une période de 4 ans (de 2013 à 2016), et n’en a utilisé que 1.943.324€.

Comme pour la taxe sur les voiries où pas mal de pigeons iront deux fois dans leur portefeuille, notre Collège mouscronnois s’est également « emmêlé les pinceaux » dans ce dossier. Un petit calcul et on constate que c’est 640.308 € qui n’ont pas été utilisés pour la réfection de nos routes.

Mouscron n’est pas la seule à avoir perdu de l’argent.  10 des 23 communes n’ont pas utilisé cette manne financière dont elles pouvaient bénéficier. Toutefois, notre Commune occupe quand même la peu reluisante dernière place de ce classement.

En cliquant sur la photo vous aurez une idée de l'état des voiries de notre Cité.

N'hésitez pas à découvrir un article TRES intéressant sur ce sujet dans la Dernière-Heure de ce mercredi

18:45 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique, VANELSTRAETE Marie-Hélène | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2018

La « saga » de Mitch’ : « C’est vraiment trop injuste »

L’actualité journalière est de plus en plus morose. Dès lors, pourquoi de temps en temps ne pas essayer de rire avec ce qui en temps normal pourrait nous faire pleurer ?

A travers un récent article publié sur mon blog consacré à Michel FRANCEUS, premier Echevin de Mouscron et accessoirement Président de l’Intercommunale I.E.G, j’ai détourné cette invitation qui a fait couler tant d’encre dans les quotidiens régionaux et nationaux par un petit montage satirique qui je l’espère vous fera sourire.

Michel Franceus, Christiane Vienne, apéro

14:16 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Franceus, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |