30/09/2011

A méditer ...

Lorsqu'ils sont venus chercher les communistes

Je me suis tu, je n'étais pas communiste.

Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes

Je me suis tu, je n'étais pas syndicaliste.

Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs

Je me suis tu, je n'étais pas juif.

Puis ils sont venus me chercher

Et il ne restait plus personne pour protester.

Poème attribué à Martin Niemöller

13:21 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans POEME | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |