17/07/2017

L’aide ou plutôt NOTRE aide aux partis politiques … A vot’ bon cœur M’Sieurs Dames !

PS Picsou.jpgLes chiffres concernant le « pactole des partis politiques » parus ce jeudi dans la Dernière-Heure sont assez interpellants…

Interpellant surtout lorsque Adrien de Marneffe, le journaliste à la base de cet article cite : « Les partis politiques belges ne pourraient exister sans le financement public. Il représente généralement plus de 80 % de leur budget. »

Pour résumer de suite, le financement public c’est … NOTRE ARGENT !

Thierry Debels, économiste à la VUB ne manque pas de s’insurger devant une telle manne d’argent OFFERTE aux partis politiques : « Un tel bénéfice, ce n’est pas normal. Ils reçoivent trop d’argent. C’est presque une PME ».

A titre d’exemple, et sans nous occuper de ce qui se passe de l’autre côté de la barrière linguistique, le PS a reçu un financement public de 9.818 millions € en dotations et subsides ! Mais ce qui pourrait faire pleurer, c’est semble-t-il la gestion calamiteuse du parti à la rose … Adrien de Marneffe cite : « il (le PS) a perdu 115.103 € en 2016. L’année 2015 avait été encore plus mauvaise avec un déficit de 157.315 €. Seul son alter ego flamand, le SP.A, fait pire ». Pour corser le tout, il rajoute : « Le PS n’a pas été en mesure de nous expliquer ce bilan financier déficitaire ». Fameuse gouvernance ! Finalement le PS gère les finances publiques comme il gère ses propres finances.

Si l’on s’en tient à quelques chiffres de 2016 repris dans les graphiques présentés dans la DH, on remarque que là où la NVA a gagné 5.205 millions d’€, le PTB en a gagné 151.754 mais le PS a perdu 115.103 € !

La NVA a le maillot jaune concernant le « poids » des partis avec 38.793 millions €. Le PS talonne la bande de Bart avec 16.526 €.

Le PS reprend le maillot jaune dans le financement public en recevant 9.818 millions € et devance le MR qui ne reçoit QUE 8.208 €.

Le PS a également le maillot jaune dans le coût du personnel (5.848 millions €) et devance de loin de le cdH et le MR qui plafonnent à 2.472.000 e et 2.450.000 €)

Par contre, loin devant le PS et les autres partis, le PTB perçoit 1.191.000 € de cotisations de ses membres. Ceux du PS ne versant que 567.851 €.

Il semblerait que les élus des partis traditionnels reversent 10 % (du net ou du brut ?) de leurS mandatS à leur parti.

Dans cette jonglerie de chiffres et d’argent on ne peut qu’écarquiller les yeux …

Ne pourrait-on pas diminuer ou tout simplement supprimer l’intervention de l’Etat pour le financement des partis et injecter l’argent économisé dans le remboursement de la dette ?

Si l’on en croit les paroles reprises par la voix de Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB : « les élus du PTB ne perçoivent que 1.700 € ». Il précise « Nous refusons de nous enrichir grâce à la politique. Bien sûr, si nous réalisons un bon score aux prochaines élections, nous ne refuserons pas une dotation supplémentaire ». 

Si la pratique du PTB peut paraître louable, on peut constater qu’ils ne crachent nullement sur les subsides perçus. Car contrairement aux autres partis, NOTRE argent perçu par le PTB -via les subsides- n’enrichit pas directement les élus du parti d’extrême gauche, mais va directement dans leur caisse.

Si c’est leur popotte interne, constatons qu’au final, le résultat final est pareil pour les Belges.

En pleine crise, et là où de plus en plus de Belges ont de plus en plus de difficultés à boucler leurs fins de mois, le PTB ne se donnerait-il pas bonne conscience en jouant le jeu à fond en déposant une proposition à la chambre pour que ces aides publiques soient désormais supprimées ? Une telle proposition permettra également de voir la position des autres partis !

Cette proposition trouve ici tout son sens lorsque Germain Mugemangango déclare : « nous garderons notre système d’auto-financement, important pour notre indépendance ».

Si je ne doute pas qu’une telle résolution ne serait pas très appréciée par les partis politiques traditionnels, les élus et les responsables du PTB marqueraient encore un peu plus leur territoire dans le monde politique belge !

15:22 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

02/07/2017

La course à l’Echarpe mayorale est ouverte à Mouscron, faite vos jeux… Rien ne va plus !

PS.jpgOctobre 2018… la prochaine échéance électorale locale approche à grands pas… et certains partis doivent commencer à se gratter la tête pour savoir s’il leur restera encore assez de candidats à présenter sur leurs listes tant les démissions et les exclusions sont légion dans les partis traditionnels !

Comme je l’ai signalé dans le post précédent, ce sera également, une période propice pour ressortir des projets enfouis dans les fonds des abysses et qui reprendront vie miraculeusement peu de temps avant les élections…

Mais il y a fort à parier, que chaque candidat essayera de faire le buzz médiatique au moment voulu pour se mettre au premier plan…

Si le départ prématuré de Damien Yzerbyt a privé les mouscronnois de leur futur Bourgmestre et ce malgré la présence d’un Alfred vieillissant, la course à l’écharpe mayorale est grande ouverte !

Aujourd’hui, il ne fait guère de doute que le successeur d’Alfred, se conjuguera au féminin et ce pour la première fois à Mouscron. Les prétendantes se bousculent déjà au portillon de départ, et il est certain que la gagnante sera issue des rangs du CdH.

Si Brigitte Aubert, ne parvient plus à cacher ses ambitions politiques, bien coachée par son Docteur de mari, Mathilde Vandorpe, soutenue à ses débuts par feu Jean Pierre Detremmerie, semblait aussi pouvoir briguer cette victoire. Mais, la manière dont elle a « lâché » son mentor a fait beaucoup jaser dans les chaumières, et son statut de députée régionale l’éloigne, quoiqu’elle déclare à la presse, sans doute déjà trop du terrain local.

Marie-Hélène Vanelstraete, propulsée échevine de nulle part après le décès de Damien, et ce après un recomptage des voix tombé à point nommé et avec ses airs de ne pas vouloir y toucher, semble pouvoir compter sur le soutien du bourgmestre en titre, Luignois comme elle… Ah esprit de clocher quand tu nous tiens !

Toutefois, ses occupations professionnelles l’empêchent déjà d’être disponible comme il le faudrait pour assumer pleinement son mandat d’échevine des travaux.  Difficile dès lors de l’imaginer comme bourgmestre, d’autant qu’elle n’admet guère la critique dans la presse, et n’hésite d’ailleurs pas à le signaler aux principaux intéressés.

Ann.jpgCelle qui semble la mieux placée pour devenir Bourgmestre reste alors l’échevine Ann Cloet qui peu à peu sort du bois… et pas celui du Fichaux… D’un naturel assez discret, elle devra pourtant se démarquer si elle veut revêtir le costume de Bourgmestre à partir de 2019.

Depuis quelques jours, il semble qu’elle ait changé de partition et c’est dans une toute nouvelle version de la célèbre émission de « L’Amour est dans le pré » que nous aurons bientôt l’occasion de découvrir la grande Ann.

Patrick Hocepied.jpgBeaucoup d’Hurlus avaient l’espoir voir l’« ami » Alfred rejoindre les bourgmestres dans le jeu « 71 » … J’avais d’ailleurs lancé une pétition en octobre de l’année dernière, mais Alfred ne semble pas avoir mordu à la carotte  contrairement à mon colistier Patrick Hocepied qui a représenté Mouscron de la meilleure manière qui soit en remportant l’épreuve !

Quand on vous dit que tout est bon aux politiciens pour faire parler d’eux.

A une certaine époque, nous aurions encore misé quelques euros sur Christiane Vienne… Mais ça c’était avant… Tant ses chances de devenir bourgmestre ou même échevine semblent aussi peu probables qu’un succès du parti à la Rose. Sa sortie plus que ratée lors de l’affaire Publifin lui a d’ailleurs encore enlevé beaucoup de crédibilité et de sympathie parmi la population hurlue.

L’arrivée plus que probable du PTB à Mouscron et les casseroles du PS enterreront sans doute à jamais les rêves de pouvoir de Christiane, car comme le disait si bien Raoul Hedebouw, le PS n’avait pas besoin du PTB pour se tirer une balle dans le pied : ils ont la mitraillette bien chargée.

Et si parmi ces femmes qui se voient déjà en haut de l’affiche, certaines n’hésitent pas à cumuler, le site Cumuléo regorge de vrais Cumulards. En début de  Tour de France, il nous semblait également intéressant de voir qui, à Mouscron détenait le maillot jaune des… mandats cumulés…

Marc Sieux.jpgSi Michel Franceus caracole en tête au nombre de mandats (20 pour 4 rémunérés) et devance de peu Christiane Vienne (17 mandats déclarés pour 5 rémunérés) c’est sans discussion aucune Marc Sieux (cdH) qui sort grand vainqueur du Cumul, toutes catégories confondues, des mandats rémunérés avec pas moins 10 sur 16 déclarés.

Mais soyons rassurés pour Marc Sieux… Michel Franceus, président de l’IEG et échevin de la culture vole au secours du cumulard et déclare dans l’Avenir de ce samedi « Le fait de savoir que Marc Sieux est appelé à la vice-présidence d'Ores (rémunérations à la hauteur de… Publifin ?) est un facteur de tranquillité »

Vous jugerez par vous-même…

Ça valait bien une photo

13:14 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/06/2017

Rudy De...Motte « Le beurre, l’argent du beurre et le sourire de l’électeur »

president de motte.jpgComme moi, vous avez certainement été interpellés par le matraquage politico-médiatique repris dans la presse depuis quelques mois…

Plus les élections communales approchent, plus les projets champignons sortent de terre permettant ainsi à leurs pères de gagner en visibilité et notoriété…

Entre ces projets et les « affaires », les politiciens font les choux gras de la presse, et les journalistes trouvent de la matière à foison pour remplir leurs pages…

Depuis l’annonce de l’humaniste Benoit Lutgen, de laisser tomber son partenaire historique du PS, tous les pontes du parti socialiste crient haut et fort à la trahison, à grands coups d’annonces et de déclarations dans un Ramdam médiatique….

Mais aucun d’entre eux, ne s’est jamais posé la question de savoir si leurs fidèles électeurs socialistes n’ont pas été les premiers trahis par des personnes sans scrupules à qui ils ont confié un mandat ou même plusieurs pour certains !

Elio lui-même, clé de voute du PS, clame haut et fort que son cœur saigne… Mais ne saignait-il pas lorsque les mesures prises par ces mêmes socialistes au grand cœur ont privé des milliers d’allocataires sociaux de leurs droits au chômage ?

Plus près de nous on peut s’étonner, en lisant la presse, que du côté de la Cité des 5 Clochers certains ne lancent que des éloges au sujet de Rudy Demotte… qui lui se voit déjà Bourgmestre à temps-plein dès 2019…

Si l’actuel Ministre-Président avait lancé qu’il voulait redevenir Bourgmestre à temps-plein dès 2019, il n’aura pas qu’à (réap)paraître pour vaincre… Même si son cœur socialiste ne devrait pas avoir de remords à piétiner Paul-Olivier Delannois, un vrai Tournaisien de terrain, pour y parvenir. La fin ou la faim de pouvoir justifiera les moyens.

Mais que cachent ces non-dits ?

En mai dernier, suite à la nomination de Geoffroy HUEZ comme Président du Conseil Communal, Géry EYKERMAN, journaliste de l’Avenir lançait quelques banderilles en reprenant les paroles de Benoît MAT, TournaiPlus, qui « estime que le bon sens aurait voulu que la présidence du conseil soit assurée par le bourgmestre ff (Paul-Olivier DELANNOIS), en toute simplicité ». Ce même journaliste enchaînait en reprenant les propos de Jean-Marie VANDENBERGHE, cdH, « Mais les gens n’y comprennent plus rien, et nous, on comprend qu’ils n’y comprennent plus rien. On aurait trouvé normal que le bourgmestre ff préside la séance… »

Monsieur EYKERMAN n’hésitait pas à aller plus loin dans son raisonnement « À plusieurs reprises, le bourgmestre ff Paul-Olivier Delannois a rappelé, tout sourire, qu’il n’était pas candidat. Surprenant quand on sait que lors des conseils auxquels M. Demotte n’avait pu assister ou était arrivé avec retard, M. Delannois avait présidé la séance, tout naturellement. » Il rajoutait dans la foulée « En fait, M. Delannois a estimé que le jeu n’en valait pas la chandelle. Pas question de se mettre en position de demandeur, encore moins d’aller au conflit pour ça… Car il ne fait aucun doute que c’est M. Demotte qui ne voulait pas que l’« échevin délégué à la fonction mayorale» n’acquière encore un peu plus de visibilité. Cela étant, les deux hommes continuent à faire assaut d’amabilités en public, mais chacun attend son heure. Elle viendra en octobre 2018 »

« Diviser pour mieux régner », tel doit être la devise de l’Empereur ayant conquis les terres tournaisiennes en descendant directement de ses collines. 

Sud Presse, autre journal, autre temps, autres propos, autre Peuple…

Dans les pages de Sud Presse, on peut lire à toutes les sauces que la priorité de Rudy Demotte sera désormais la Cité des 5 Clochers et qu’il briguera le mandat de Bourgmestre sans concession …

Ce lundi, le quotidien fait d’ailleurs très fort avec une photo de Demotte à la « Une » et une page complète lui est également consacrée… Impossible de rater cette page : un gros titre « Soucieux du sort des autres, pas du mien » et quatre photos tout droit sorties d’un magazine people…

Vous admettrez que cela peut quand même prêter à sourire ! On aurait pu même imaginer entrevoir une photo du Ministre-Président et Bourgmestre empêché posant fièrement devant les Pont des Trous… mais ils n’ont pas osé pousser la propagande jusque-là !

La campagne électorale de Rudy dans le Nord Eclair semble bien lancée… Un bel encadré avec un beau titre « Lui, Ministre ? Une affaire en or pour Tournai » où le journaliste rappelle au bon peuple tournaisien, toutes les bonnes « actions » que ce que Rudy a obtenues sous forme de subsides pour la ville, qui l’a « accueilli » ou plutôt où il s’est imposé… Le rédacteur de l’article termine en reprenant les propos de Demotte « Si je n’avais pas été autour de la table au Gouvernement, l’autoroute de Tournai passait à la trappe, par exemple ». Un Rudy digne d’un Empereur et de ses routes napoléoniennes.

Et, tant qu’à faire dans la mauvaise foi, pourquoi ne pas en rajouter une couche « Cependant, si demain, je reviens à temps plein à Tournai, ça va clarifier les choses. Je serai plus sur le terrain. Je crois que ce sera un élément de satisfaction pour les citoyens. D’ailleurs, certains m’ont déjà dit : « M. Demotte, on va vous retrouver. C’est pour vous qu’on a voté, c’est vous qu’on voulait ».

Mais non, vous ne rêvez pas ! Cette narration à la Saint Exupéry est écrite noir sur blanc dans le Nord Eclair !

N’ayant observé aucune mention « publicité électorale » je me suis quand même permis de me demander ce qui incitait ainsi le Nord-Eclair à donner autant de visibilité à Rudy Demotte…

Et là, la réponse saute aux yeux… L’article est signé par Q.M … Ces initiales ne seraient autres que celles de Quentin MINISCLOUX. Ce dernier est le neveu du Conseiller Communal… socialiste Louis COUSAERT. Grand défenseur du château de Templeuve mais aussi Président qui fait la pluie et le beau temps du Royal Cazeau Pédale de Templeuve.

Il ne reste plus qu’à attendre, bons Mouscronnois, les articles du journaliste au Nord Eclair Nicolas ROOZE, conseiller communal socialiste lui aussi, qui vanteront les interventions… ou les silences de Christiane VIENNE, … Conseillère communale, Chef de groupe au conseil communal, Députée wallonne (région wallonne), Députée au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Sénatrice ((Etat fédéral) et Présidente du groupe PS (Groupe Fédération Wallonie-Bruxelles). Ah oui, j’oubliais presque son mandat de vice-présidente de l’I.E.G…

Avec tout ce cumul, il y a fort à parier que M. ROOZE arrivera bien à faire une bien belle double page dans l’édition locale.

Rudy De...Motte « Le beurre, l’argent du beurre et le sourire de l’électeur » N'en faites pas toute une tartine !!

08:46 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/05/2017

Qui sera « tête de liste » à Tournai pour les prochaines élections communales ?

Rudy Demotte Paul-Olivier Delannois…mais aussi et surtout, qui décidera ?

Comme il fallait s’y attendre, l’Affaire « Publifin » risque d’avoir des retombées sur certaines communes. Certains Bourgmestres dont Maxime Prévot de Namur se font déjà tirer l’oreille en essayant déjà de contourner les règles que ses collègues viennent juste d’édicter ! Mais au moins, il a l’honnêteté de dire ce qu’il fera… Personne n’est dupe ! Personne ne peut croire que l’Empereur Demotte de Tournai concerné également va assister passivement au Conseil Communal sans tirer les ficelles en coulisses !

On le sait, l’avant-décret du Gouvernement wallon sur le cumul des mandats réduira le rôle du Bourgmestre empêché à un titre purement honorifique. C’est ainsi qu’il sera désormais interdit au Bourgmestre en titre d’assister aux réunions du Collège Communal ou éventuellement du CPAS. Il ne pourra pas non plus présider le Conseil Communal où il siégera désormais comme et avec les Conseillers Communaux.

Monsieur DEMOTTE ne pourra donc plus signer de documents officiels provenant de la Commune ou du CPAS de Tournai. Il lui sera également interdit de signer la revue communale et les courriers d’invitations. Hormis durant les cérémonies de mariage, il ne pourra plus porter l’écharpe mayorale mais il pourra cependant encore bénéficier d’un bureau au sein de l’Administration communale.

Aujourd’hui, personne n’est naïf. Paul-Olivier DELANNOIS qui sera bourgmestre faisant fonction aura toujours l’ombre de sa belle-mère qui planera au-dessus de lui !

Qui comme candidat Bourgmestre au PS tournaisien ?

La question est plutôt qui OSERA poser sa candidature comme tête de liste PS à Tournai ?

Rudy DEMOTTE avait-il connaissance de ces nouvelles mesures lorsqu’il avait annoncé en mars 2017 qu’il voulait être bourgmestre à temps-plein à partir de 2019 ?

N’est-ce pas aller un peu vite en besogne de déjà se voir Bourgmestre ? Ne met-il pas la charrue avant les bœufs d’autant plus qu’avant les élections communales, il faudra établir les listes !

LA QUESTION à ne sans doute pas poser du côté de Tournai est de savoir si on fera marcher la démocratie pour déterminer qui occupera la tête de liste pour les prochaines communales d’octobre 2018…

En 2012, Rudy DEMOTTE occupait la tête de liste et est sorti en tête des voix de préférence de la liste … socialiste. Le Ministre-Président va-t-il cette fois-ci avoir le courage de demander aux membres du PS tournaisien de voter afin de déterminer qui occupera la première place ou alors va-t-il s’autoproclamer tête de liste sans demander l’avis des membres ?

Si un vote s’effectuait, le serait-il à main levée ou par bulletin secret ? Le résultat de cette élection sera complètement différent suivant le type de scrutin choisi !

On le sait, sa venue à Tournai en droite ligne de Flobecq n’avait pas fait que des heureux dans les rangs socialistes. Qu’en est-il aujourd’hui ?

De son côté, en étant omniprésent sur le terrain là où Rudy DEMOTTE était plutôt absent de Tournai, Paul-Olivier DELANNOIS aura marqué cette législature de son empreinte par ses diverses initiatives et prises de position. N’en déplaise à certains, POLO est devenue la véritable figure de proue du PS tournaisien.

Si certains comme Luc RIGAUX, président de l’USC de Péruwelz déclare dans la Dernière-Heure du 4 mai que « quand un bourgmestre sortant est candidat, il est légitime que la tête de liste lui revienne ».

Luc VAN SAINGELE, bourgmestre PS de Beloeil a lui un tout autre avis … « la liste n’est pas constituée et aucune position n’a été prise quant à la tenue d’élections internes. Personnellement, je suis partisan de ce vote démocratique »

Que  ce soit Rudy DEMOTTE ou Paul-Olivier DELANNOIS ou pourquoi pas une femme qui emmènera la liste du PS, il faudra compter sur la présence du PTB qui a déjà annoncé qu’il présentera (avec Jean-Pierre JADOT ?) une liste sur Tournai pour les prochaines élections communales. Avec toutes les casseroles que le PS a encaissé ces derniers temps (Publifin, etc…) il y a fort à parier que le PTB grapillera pas mal de voix au PS.

Et si l’avant-décret du gouvernement wallon touche également Marie-Christine MARGHEM qui n’a pas non plus été des plus présentes à Tournai pendant cette législature, la championne des voix de préférence sur Tournai a les dents longues et se fera un malin plaisir d’envoyer la clique du PS dans l’opposition en s’alliant avec le cdH !

16:54 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Delannois Paul-Olivier, Politique, Rudy Demotte | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2017

« Amis » socialistes REVEILLEZ-VOUS !

PS Mouscron mouscronnoisIl n’est pas trop tard… mais il est plus que temps !

Où est-il le temps où le 1er Mai, les rues des Mouscron vibraient au son de la fanfare et de l’Internationale ?

Où est-il le temps où partis du bas de la rue du Couët en début d’après-midi, les militants socialistes, muguet et rose rouge à la boutonnière, se donnaient rendez-vous avant de sillonner les artères mouscronnoises pour se diriger vers le centre-ville ? Les drapeaux « rouches » des organisations socialistes en tête du cortège claquaient au vent et emmenaient cette grappe humaine à la Maison du Peuple de la rue de Tourcoing.

C’est ensuite à l’étage que les responsables socialistes mobilisaient leurs troupes une fois par an pour le traditionnel discours du 1er mai.

Dans ce brouhaha, il était bien souvent très difficile de se frayer un chemin entre les tables et le bar de la Maison du peuple pour saluer et tailler une bavette avec les Camarades.

Le matin, le premier rendez-vous était bien souvent le traditionnel hommage aux défunts dans les différents cimetières de l’entité…

Alors que les pinchonneux s’inscrivaient et prenaient ensuite place à l’extérieur avec leurs champions, la Frat’ faisait déjà le plein avec ses carteux et les joueurs de 421. D’autres activités (repas, …) s’enchaînaient, ne laissant aucun répit aux « rouches » en ce jour de fête. Tous les habitants des quartiers dits des « vieux conjoints » se voyaient parfois offrir une rose rouge du député local.

Les activités étaient si importantes qu’il arrivait que celles-ci débutaient la veille…

Mais c’était un autre temps, une autre époque !

De Mouscron, les leaders politiques se rendaient ensuite dans les diverses communes voisines pour tenir leur discours et saluer les fidèles Camarades.

Où est-il le temps où les socialistes Hurlus avaient leur propre boulangerie. Qui se souvient encore de cette charrette emmenée par ce superbe cheval qui allait porter le pain de maison en maison ?

Où est-il le temps où René allait porter le charbon ? Des magasins (épiceries) COOP accueillaient les habitants des quartiers mouscronnois … Les affiliés de la mutualité socialiste pouvaient admirer les superbes décors de la Maison Picarde en attendant de passer aux guichets… après avoir fait un saut à la pharmacie socialiste.

Que reste-t-il de tout ça ? RIEN, hormis des souvenirs, de la nostalgie !

Aujourd’hui, plus de pain, plus de charbon, plus de magasins COOP où la convivialité régnait. La superbe salle de la Maison Picarde n’appartient plus aux organisations socialistes, les décideurs des mutuelles sont à Ath, ceux du syndicat à Tournai… avant Mons …?

Le socialisme mouscronnois est-il mort ou le déclin est-il annoncé ?

Il est loin le temps des leaders « rouches » Mouscronnois. Je pense particulièrement ici au Député Marcel DEMETS qui a lancé Jean-Pierre PERDIEU dans l’arène politique. Une pensée également vers l’Echevin Max LESSINES qui n’a laissé que de bons souvenirs et un hall sportif à son nom. Max et Marcel étaient de véritables leaders. Les syndicalistes Hurlus ont encore en mémoire Alfred DELOURME… un grand Monsieur du syndicalisme qui formait un formidable binôme avec Georges DEBUNNE.  

Si les élus socialistes ne sont déjà plus très nombreux sur les bancs de l’opposition aujourd’hui, force est de constater que 50 % de ces élus brillent par leur absence lors des conseils communaux ou s’éclipsent même avant la fin des débats … jeton de présence empoché…

Les interventions d’une élue Mouscronnoise au plus haut niveau ne sont pas toujours appropriées. Les cicatrices de la guerre entre Annick SAUDOYER et le tandem Guillaume FARVACQUES/Gaëtan VANNESTE ont laissé des traces qu’il sera très difficile de guérir. Annick a déclaré qu’elle ne présenterait pas sur la liste PS aux prochaines élections. Préférant se consacrer à son nouveau mandat syndical, Gaëtan a abandonné son poste de conseiller communal. A eux deux, c’est 1.757 et 1.077 voix de préférence qui se retrouvent dans la nature… sans compter les 814 voix de Freddy MARQUETTE qui, se retrouvant sans mandat de président de CPAS a déjà tiré sa révérence depuis belle lurette.

Si aucune remise en question n’est effectuée il est à craindre que les résultats des socialistes Mouscronnois soient à l’image du PS français représenté par Hamon qui n’a récolté que 6,35 % des votes lors du premier tour des Présidentielles françaises !

C’est après un passage dans la rue du Val ce lundi matin où je voulais humer l’ambiance du 1er Mai, que je me suis décidé à écrire cet article. Et oui, ce 1er Mai 2017 il fallait bien chercher pour trouver trace d’un socialiste. Et ce n’est pas Marianne DELPORTE, croisée avec Guy, son grand amour, qui me démentira !

Et, ce mardi matin, j’apprends que les socialistes Mouscronnois étaient invités à se rendre à Tournai pour célébrer la fête du travail… et s’égosiller sur l’air de l’Intercommunale oupsssss de l’Internationale… S’il était intéressant de soutenir Gaëtan VANNESTE dans ses nouvelles fonctions, fallait-il pour autant délaisser à ce point Mouscron à un peu plus d’un an des prochaines élections communales ?

Où est-il le temps où le lendemain du 1er Mai, le journal local consacrait une pleine page au 1er mai de l’entité ? Aujourd’hui, on y découvre 2 photos sur les « boulistes hurlus qui fêtent le 1er mai », une sur une brocante qui a connu un succès très mitigé et une photo du podium coincé entre la rue des fabricants et la rue du val… …

Et oui, les 1er Mai d’antan sont bien morts MAIS QUE FAIT-ON POUR Y REMEDIER !

13:09 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, Politique, PS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/04/2017

Véritable tsunami au sein du PS de Mouscron-Tournai

pOLO pAUL-oLIVIER dELANNOISTrêve de Vienn…oiseries, oserions-nous dire ?

Tant au niveau national que régional, rien ne va plus au sein du PS qui s’enlise un peu plus au gré des révélations des Camarades. Cette situation profite directement au PTB, le grand bénéficiaire du scandale PUBLIFIN.

Rudy DEMOTTE, Ministre-Président de Wallonie-Bruxelles et Bourgmestre empêché de Tournai n’apprécie guère l’évolution du devenir de son parti et le fait savoir…

Le dérapage de Madame Vienne, lors des auditions « Publifin » a sans doute été l’épine de trop dans le pied du PS de Wallonie Picarde.

Alors que les experts scientifiques annonçaient un raz de marée en Espagne et au Portugal, c’est un véritable Tsunami… politique qui se produira dans les prochaines semaines dans le paysage politique de notre région !

Un territoire Rouche

Si à Tournai les socialistes partagent le pouvoir avec l’équipe de Marie-Christine MARGHEM, à Estaimpuis, le fantasque Daniel SENESAEL un autre rouge règne en maître absolu…

Mais les points noirs sur la carte politique du parti à la rose restent Mouscron et Comines, des bastions du cdH…

La désillusion rouge lors des dernières communales et leur rejet dans l’opposition resteront gravés dans toutes les mémoires.

Rudy demotteNe jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Parti de Flobecq avec armes et bagages avant les dernières communales de 2012 pour s’établir à Tournai, Rudy DEMOTTE n’a pas manqué de lancer la prochaine campagne électorale en déclarant dans L’Avenir du 17 mars dernier qu’il voulait être Bourgmestre (de Tournai) A PLEIN-TEMPS A PARTIR DE 2019 !!!

Ne serait-pas un peu présomptueux de présager ainsi des résultats du prochain scrutin communal tournaisien…

La prétention n’a jamais fait défaut à l’Empereur Rudy, quitte à s’autoproclamer Bourgmestre. Pour concrétiser ses ambitions sera-t-il prêt à abandonner ses hautes responsabilités au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles ?

Agir de la sorte ne revient-il pas à priver les électeurs de leur choix ? 

Fort de ses 7.461 voix de préférence, il devançait largement ses colistiers Paul-Olivier DELANNOIS et Ludivine DEDONDER. Seul Marie-Christine MARGHEM récoltait 7911 voix et devenait ainsi championne des voix de préférence de la Cité des 5 Clochers… 

Paul-Olivier DELANNOIS se démarque.

Ayant laissé son siège mayoral à « Polo » DELANNOIS », Rudy DEMOTTE ne s’est-il pas déforcé auprès de la population tournaisienne qui l’avait plébiscité ?

Dans sa mission de faisant fonction, Paul-Olivier DELANNOIS Tournaisien pur jus n’a pas raté de défendre les intérêts de ses administrés en étant présent sur tous les fronts. Comme député, il n’hésite d’ailleurs pas à affronter les Ministres dans leurs matières respectives pour défendre sa ville. Rien ne semble faire peur au « shérif » comme certains le surnomment…

Cette omniprésence semble déranger de plus en plus le « Grand » Rudy DEMOTTE …

Le duo Polo DELANNOIS – Ludivine DEDONDER fonctionne bien, trop bien même aux yeux du parachuté Tournaisien…

Rudy allant même jusqu’à spolier Ludivine de ses fonctions d’officier d’état-civil pour les offrir à sa petite protégée, Laétitia LIENARD qui ne récoltait pourtant QUE 647 voix de préférence aux dernières communales. Elle soufflait dans le même temps la fonction scabinale à Jean-Michel VANDECAUTER qui avait quant à lui récolté 1.023 voix de préférence.

Sentant le vent tourner, Rudy DEMOTTE, bourgmestre empêché de Tournai n’aime pas qu’on perturbe ses projets.

Certains vents favorables émanant du Floréal, sur les pentes du Mont-Saint-Aubert, rapportent qu’il a tranché dans le vif pour réorganiser son empire.

L’image du PS mouscronnois est ternie.

Englué dans les échecs, le PS mouscronnois a besoin d’une figure emblématique capable de mener ses troupes au combat sans courber l’échine devant l’omniprésence du cdH.

Tant au Conseil Communal qu’à l’IEG, la présence de la Sénatrice Christiane VIENNE ne fait plus le poids.

C’est pourquoi lors de réunions de travail houleuses, le maître Rudy a décidé de redistribuer les pions sur l’échiquier de la Wallonie picarde.

Ses objectifs sont : renforcer l’image du PS mouscronnois, éviter les transfuges de délégués FGTB vers les listes PTB, entériner la fusion IEG-IDETA.

Ne soyons pas dupes, la fusion des intercommunales n’est qu’une première tentative de prise de pouvoir de Demotte en terres mouscronnoises !

Dans ses reproches, Rudy Demotte aurait également pu signaler le manque de subordination des élus hurlus car seul 5 élus sur 10 répondaient à l’appel pour faire opposition à la motion IEG/IDETA…

Quelle solution pour l’avenir ?

Devant tous les problèmes actuels, il fallait prendre des mesures radicales pour éviter le naufrage quitte à jouer le pari d’un quitte ou double qui peut rapporter gros au PS !

La solution est simple pour DEMOTTE mais certainement moins agréable pour les principaux protagonistes Mouscronnois…

Rudy préconise tout simplement un « déménagement » de son faisant fonction en terres hurlues !

« Trahison » diront sans doute beaucoup de Tournaisiens ! « Excellente affaire » crieront les militants Mouscronnois…

Paul-Olivier DELANNOIS n’a jamais caché son intérêt pour Mouscron et ses nombreuses interpellations au Parlement fédéral en faveur de la cité hurlue en sont la preuve.

Le muguet et la rose seront de la fête le 1er mai

Mouscron et Tournai sont proches et sa moitié, Ludivine, actuellement Echevine et Présidente d’Ipalle ne doute pas de la fidélité de son homme… à ses convictions ! 

Rudy DEMOTTE et Paul-Olivier DELANNOIS seront respectivement seuls maîtres à bord dans leurs communes respectives ! 

La stratégie imaginée par DEMOTTE permet enfin aux socialistes de rêver de pouvoir !!!! Et si la réussite électorale est au rendez-vous, un socialiste pourrait aussi se retrouver aux commandes de L’IEG ! 

DELANNOIS fait l’unanimité à Tournai.

Les Tournaisiens ne comptent plus les initiatives et les succès du Polo… La disparition des tags, les sanctions administratives sanctionnant toujours plus les incivilités, la construction réussie de la zone de secours, etc… 

Il y a donc fort à parier qu’avec Polo à la barre certains quartiers mouscronnois retrouveraient fière allure. 

Cette semaine encore, certains Mouscronnois me déclaraient que l’arrivée du Dauphin tournaisien sera une très bonne chose pour le parti socialiste mais surtout pour Mouscron qui a vu son image se détériorer depuis quelques années. L’adoption pourrait être rapidement prononcée. 

« Tu verras bien le 1er mai ».  

Les Camarades Mouscronnois n’ont pas souhaité commenter cet éventuel transfert. Quant à Polo, contacté sur son portable il m’a seulement répondu « tu verras bien le 1er mai ».

C’est avec également beaucoup d’impatience que j’attends les articles à venir dans les quotidiens concernant ce chambardement politique. 

L’avenir du PS. 

Si aujourd’hui le déroulement des élections françaises fait couler beaucoup d’encre, le futur du PS de notre région intéresse également tous les électeurs. 

Si le PS français semble avoir perdu son identité, que penser des propos tenus par l’Estaimpuisien Jean-Michel NOTTEBAERT, l’ancien secrétaire fédéral du PS Wapi récemment Echevin démis de ses fonctions qui déclare dans l'Avenir « Je ne suis pas particulièrement motivé par M. Hamon qui entend distribuer de l’argent comme ça, via le revenu universel » ? Il préfère sans doute distribuer l’argent à ses amis socialistes via les Intercommunales. Libre ensuite à ses amis politiques d’en rétribuer -peut-être- une partie (10 %) à sa famille politique ! 

De son côté, le parti socialiste mouscronnois pourrait lui bien retrouver ses couleurs ! Le ciel semble se dégager et ce transfert pourrait briguer non seulement la place de bourgmestre mais aussi sans aucun doute 4 ou 5 sièges supplémentaires dans l’escarcelle du PS mouscronnois. 

Elections serrées.

Même s’il sera difficile de déloger Alfred GADENNE, il est certain qu’après avoir récolté un maximum de voix pour les humanistes, il tirera sa révérence après les élections. 

Soyons réalistes, son bilan ne plaide pas non plus en sa faveur ! 

Le MR pourrait-il à nouveau rêver d’être dans la prochaine majorité ? Leur bilan n’est guère plus ambitieux. En co-signant la motion contre la fusion IEG/IDETA, le MR espère ainsi assurer sa place pour la prochaine législature…

00:02 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Divers, Elections, Politique, PS, Réactions sur l'actualité mouscronnoise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/03/2017

Le PS mouscronnois dans les cordes ?

PS IEG IDETA PUBLIFINRevenons quelques instants sur l’article publié sur mon blog relatif à Joseph SLIMANI. Cette missive de Joseph SLIMANI ne fera pas que des heureux au sein de « la maison rouche » mouscronnoise. Même si à n’en pas douter, certains auront un sourire discret en le lisant… D’autres, pousseraient même le bouchon jusqu’à souhaiter son « retour en grâce » au sein du Parti à la rose…

Mais après tout le Ramdam (pas le Festival de Madame DEMOTTE) qui ébranle Christiane VIENNE, une question revient sur toutes les lèvres des camarades hurlus… Christiane VIENNE conserve-t-elle encore assez de crédibilité aux yeux des électeurs, pour rester aux commandes de l’avion du PS mouscronnois déjà pris dans de nombreuses turbulences depuis les dernières communales ?

On dit bien souvent que poser la question c’est y répondre mais dans ce cas-ci rien n’est moins sûr !

Si Christiane VIENNE a profité des bisbrouilles entre Annick SAUDOYER, Guillaume FARVAQUE et Gaëtan VANNESTE pour se faire parachuter « à une large majorité des votants » comme elle l’avait annoncé et prendre ainsi les commandes du PS local en s’accaparant au passage la tête de liste du PS pour les prochaines communales avec Guillaume FARVACQUE comme dauphin, l’affaire semble se corser avec son récent « dérapage » lors de la Commission d’enquête de  « L’affaire PUBLIFIN » …

Il se chuchote que depuis quelques jours un vent de révolte s’est levé et que notre sénatrice serait sur un siège éjectable.

Dès lors, plusieurs scénarios sont désormais possibles et… tout reste envisageable…

Le retour d’Annick SAUDOYER ?

Soit le PS mouscronnois garde la confiance à celle qui déclarait en octobre 2016 qu’« il fallait un pilote dans l’avion » soit Christiane est désavouée après avoir montré l’image d’un PS d’un autre âge après sa réaction médiatisée. Et alors, il faudra repartir d’une page blanche vers un renouveau du PS…

Si l’ex-députée et échevine Annick SAUDOYER fut éjectée par le duo FARVACQUE-VANNESTE et se trouve aujourd’hui à la tête de l’Athénée CAMPIN à Tournai, elle doit bien ironiser de cette situation. Certains se demandent même si elle n’envisage pas son grand retour en briguant une place honorable sur la prochaine liste du parti socialiste mouscronnois et ce même si elle avait déclaré haut et fort fin 2016 qu’elle ne se présenterait pas sur la liste PS des prochaines élections communales.

Le tandem FARVACQUE-VANNESTE ayant pris fait et cause pour VIENNE et soutenu celle-ci en 2012, on imagine mal « Annick 2 : le retour sur ses terres » … Mais en politique, sait-on jamais, la vérité d’aujourd’hui n’est pas forcément celle de demain !

Bref retour en arrière… A l’issue des dernières élections communales de 2012, le tandem FARVACQUE-VANNESTE se voyait siéger comme échevins au sein d’une coalition cdh-PS reconduite …

Mais le cdh ne l’entendait pas de cette oreille. Certains humanistes en vue souhaitaient impérativement retrouver Annick SAUDOYER au sein du Collège fusse au détriment du combattant VANNESTE proposé par les instances de son parti…

Devant le refus des rouches, le cdh a ensuite tendu l’oreille vers les sirènes du MR qui n’en demandait pas tant ! Le MR gagnait deux échevinats et bottait du même coup les prétendants du PS dans l’opposition pour six longues années.

Beaucoup de questions se sont posées suite à ce bras de fer entre le PS et le cdh…

Pourquoi le cdh ne voulait-il plus de Gaëtan alors que ce dernier avait déjà occupé le poste d’Echevin des Sports ? Ce dernier était-il trop proche de Jean-Pierre PERDIEU qui lui-même était en guerre contre SAUDOYER ?

Pourquoi le cdh voulait-il impérativement retrouver Annick au sein du Collège Communal ?

Pour en revenir à la tête de liste du PS pour les prochaines communales, d’autres cas de figure existent-ils ? Hormis les protagonistes du passé cités ci-avant, qui d’autre pourrait revendiquer la tête de liste du PS local ?

Joseph SLIMANI, l’ancien homme à penser de PERDIEU, jouera-t-il un rôle dans le renouveau de ce  PS moribond ?

Comme l’a fait le Mouvement Réformateur (MR) mouscronnois en 2012 devenu Mouscron Renouveau, faudra-t-il changer la dénomination du parti ? Le PS local se lancera-t-il dans une nouvelle stratégie en proposant une liste d’Intérêts Communaux avec des candidats d’ouverture ?

Bref, il y a du pain sur la planche pour redonner une image positive du PS mouscronnois à quelques mois des prochaines échéances électorales…

Les prochaines réunions risquent d’être assez houleuses dans la rue du Val et une communication pertinente et urgente des instances du parti socialiste mouscronnois serait la bienvenue pour envisager un véritable renouveau.

Le diktat tournaisien en toile de fond du conseil communal qui s’annonce animé  ?

A plus courte échéance, le prochain Conseil Communal de ce lundi s’annonce intéressant à plus d’un titre. On regrettera d’ailleurs qu’il n’est possible de le vivre en direct sur Internet !

Suite à la proposition de motion de la majorité cdh-MR, on attendait avec impatience la réaction du groupe PS. 

Il ne faudra cependant pas attendre le Conseil Communal pour être fixé et connaître la position de la bande à Christiane car celle-ci s'est épanchée dans les colonnes de L'Avenir sous le titre « Une motion qui ne construit rien ». 

Une position claire et nette pour Madame VIENNE qui est également, rappelons-le, vice-présidente de l'IEG ! 

En votant contre cette motion, Madame VIENNE ne fait que démontrer une fois de plus, s'il le fallait, qu'elle est sous la coupe des dinosaures du Parti et du diktat tournaisien ! Fusse au détriment de la Vérité ou même de la Population mouscronnoise.

N’étant plus en accord avec l'orientation de l'IEG doit-on s’attendre à sa démission comme vice-présidente de l’Intercommunale mouscronnoise ?

C'est avec beaucoup d'attente que nous attendons la réplique de Michel FRANCEUS son président de l'IEG à qui le bourgmestre laissera sans aucun doute le soin de répliquer à notre sénatrice. 

Mais il y a fort à parier que certains élus socialistes joueront la politique de la chaise vide au moment du vote de cette motion ou seront carrément absents lors de ce conseil !

Plus claire est la position du MR qui co-signe la motion avec le cdh et ce malgré la position de Jean-Luc CRUCKE qui lui est pour la fusion et qui déclarait en date du 25 février dernier sur les antennes de no tele « C'est vrai qu'il y a des pratiques différentes. Quand j'entends qu'à l'IEG ont gère un rat, des piscines etc... Pour moi ce n'est pas du développement économique... ».

En parlant de piscine, Paul Furlan l'ancien ministre fraîchement démissionnaire de son cabinet s’exprime dans Le Soir du 25 mars « L'intercommunale, c'est bon pour gérer une piscine, mais pas des pans entiers de l'économie wallonne » ... Une pique à peine voilée lancée à Jean-Luc CRUCKE ? 

Quel avenir pour le PS ? 

Bref, encore en baisse dans le dernier sondage réalisé par la RTBF-La Libre, ce n’est sans aucun doute pas avec de tels agissements que le PS parviendra à remonter la pente et à dépasser le PTB qui pour la première fois de son histoire est devant le PS…

Dans les pages de l’Avenir de samedi dernier, un journaliste titrait « Christiane VIENNE, une maladresse qui fait très mal » en citant que « Christiane sortait de sa léthargie pour inviter une des présidentes des comités de secteurs à ne pas répondre » … Il allait même plus loin : « L’ancienne ministre wallonne est-elle là pour incarner le vieux PS ? Celui qui cautionne les pratiques, certes légales, mais peu éthiques de mandataires d’un autre âge ? On peut se poser la question lorsqu’on entend les rares interventions de la Hennuyère lors des séances de la Commission Publifin ». Et il termine par « Bref, si elle ne veut pas apparaître au rang des victimes collatérales de la commission Publifin, Christiane VIENNE a désormais intérêt à mettre un peu de côté son tempérament de socialiste aux aguets et d’entendre un peu plus les aspirations de transparence et d’éthique que les citoyens attendent d’elle aussi »

Et ça, ce n'est pas un « Petit procureur des réseaux sociaux » qui le dit !

12:01 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique, PS | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

23/03/2017

Joseph SLIMANI sort de l’ombre et réagit au « dérapage » de Christiane VIENNE

Slimani JosephEntre ironie et réalité, et malgré les dires de Madame Christiane Vienne relatifs au fait que je ne suis qu’un « Petit procureur des réseaux sociaux », le contenu de mes derniers posts consacrés à son «dérapage» dans « L’affaire Publifin » n’a pas laissé mes fidèles lecteurs indifférents…

A mon grand étonnement, coups de téléphones et mails se sont succédés depuis ces publications…

Mais voici quelques heures, un commentaire envoyé sur mon blog m’a interpellé…

L’expéditeur n’est autre que Joseph SLIMANI …  Meurtri dans sa chair, blessé au plus profond de lui, beau-fils de feu René ABSIL qui fut syndicaliste à la FGTB notoirement connu dans la région mouscronnoise, Joseph  a tenu à faire connaître son opinion sur l’affaire Vienne.

Je ne vous ferais pas l’injure de présenter « Slim » comme certains le surnomment … mais en quelques mots, Joseph SLIMANI est l’ancien directeur de l’ICET qui a défrayé les chroniques de presse suite à son licenciement…

Il suffit de faire une recherche sur Google pour voir apparaître une multitude de titres de presse le concernant : «  Joseph SLIMANI dirige une école à Uccle », « Joseph SLIMANI candidat pour redevenir directeur de l’ICET », Joseph SLIMANI : directeur inspiré ou tyran imbuvable à l’IECT », « Soutien pour joseph SLIMANI », « Audition publique de Joseph SLIMANI … sans SLIMANI », « Le conseil d'Etat lève la suspension de Joseph Slimani », « Des dossiers roses à L'ICET d'Herseaux ? », «  Affaire SLIMANI : un mystérieux rapport »,…

Toujours actif dans le secteur de l’Enseignement, où il est actuellement Maître assistant et coordinateur à la Haute Ecole Condorcet,  il exerce également des activités dans le monde de l’entreprenariat

Christiane VienneIl y a quelques jours, Joseph envoyait un sms à Madame Vienne, et à l’heure d’écrire ces quelques lignes, elle n’a toujours pas répondu à celui-ci… Recevra-t-il un message en retour ? Qui vivra verra.

Texte intégral que Monsieur SLIMANI désirait publier dans les commentaires de l'article : « La Valse à 10.000 € de Vienne »

« Christiane Vienne ou le Mea culpa toujours attendu ! Bonjour Dominique, bonjour à tous. A l’instar de Chantal ROOZE à qui le « Grand Architecte » de Mouscron aurait dit que la cause de son licenciement est le fait qu’elle a choisi le mauvais cheval, je réponds publiquement suite aux nombreuses réactions qui m'ont été adressées suite à l'intervention ahurissante de Christiane VIENNE. Je remercie toutes ces personnes qui ont été choquées et qui m’ont fait part de leur effarement. Par souci de fair-play, je me suis préalablement adressé à CHRISTIANE VIENNE par sms pour lui faire part de mon état de pensées. Je ne sollicite aucun passe-droit ni sentiment amical. La vérité, rien que la vérité ! La vérité est un sentiment qui nous est cher : Amicus Plato, sed magis amica veritas ( traduction : Si les amis et la vérité nous sont également chers, c'est à la vérité qu'il convient de donner la préférence ) Nous avons si peu l'occasion qu'elle se manifeste qu'elle en est d'autant plus appréciée; depuis des années on « balade » les masses populaires dans le mensonge et l'hypocrisie. Je pense aussi être en DROIT d'entendre un mea culpa de Christiane Vienne sur l'affaire de l'ICET. J’ai été injustement Sali dans ce complot politique dont je subis toujours les frais. Je persiste et signe que Jamais Christiane n'a fait montre du moindre geste de cœur même lorsque je l'ai sollicité alors que : 1) J'ai été blanchi à plusieurs reprises par la justice, 2) La Ville de Mouscron a été condamnée à payer les frais de justice ainsi qu’un dommage moral, 3) La Ministre a été aussi condamnée. Deux poids, deux mesures ? Un jugement à géométrie variable pour le simple citoyen-payeur et le politicien profiteur ? »

15:11 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17/03/2017

La Valse à 10.000 € de Vienne

Vienne DemotteSi Jacques Brel chantait « La valse à mille temps » et François Feldman nous interprétait « Les valses de Vienne » … pour Madame… Vienne, il s’agit d’une toute autre chanson qu’on peut entendre dans la presse depuis sa réaction au sein de la Commission d'Enquête Publifin

Suite au message laissé par Christiane sur mon blog à la suite de mon article « Christiane Vienne serait-elle devenue l’associée du diable ? » il fallait bien que je fasse usage de mon droit de réponse car apparemment le titre ou le contenu du post l’ont irritée. 

Bref, du ton du tutoiement, nous sommes passés au strict vouvoiement et elle ne me fera sans doute plus la bise lorsque l’on se croisera dans les rues de Mouscron. 

Pour ma part, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu et même publié son commentaire mais dans les grandes lignes, Madame Vienne essayait de justifier son attitude par ce que j’appellerais un « dérapage contrôlé »

Si notre Sénatrice semble s’emporter, pour ma part je la soupçonne que tout soit calculé dans son chef… y compris sa défense basée sur la « sensibilité » de ses fidèles lecteurs…

L’éternelle « histoire de cœur » qu’on nous remet à toutes les sauces en ce moment, au même rythme d’ailleurs que les excuses trop sincères et les ignorances non coupables … on commence à s’en lasser voire même à en être blasé…

En parlant de « cœur », j’ai une pensée pour des personnes qui auraient bien aimé que Christiane fasse parler le sein par le passé, mais hélas dans leurs dossiers, son cœur n’a pas saigné ROUCHE…

Et si je peux accepter et même en rire qu’elle me décrive comme un « petit procureur des réseaux sociaux », je me demande ce qu’en pensent les journalistes qui peuvent se sentir également visés par de tels propos alors qu’ils ne font que leur métier…

Pour ma part, je ne suis pas un adepte des réseaux sociaux … Que penser de leur utilisation par Madame Vienne qui est une consommatrice inconditionnelle voire même une manipulatrice avertie ?

Il suffit de lire les dernières publications « intéressantes » de Madame Vienne sur sa page FB pour voir que son planning overbooké justifie pleinement ses émoluments publics :

Ce vendredi « Heureux vendredi à tous ». Hier « En route vers Namur heureuse journée à tous ! ». La veille, « En route vers Bruxelles pour la séance plénière du PFWB et rencontre avec des représentants guinéens. Heureuse journée à tous ». Mardi : « Journée au PFWB et ce soir avec l'Université populaire de théâtre nous parlerons pédagogie et politique avec Célestin Freinet ! Belle journée à tous ! ». 13 mars « En route vers Namur pour la commission Publifin ... sans voix car après la bronchite, le coincement de vertèbres voici l'extinction de voix ! Heureuse journée à tous ! ». 10 mars « Heureuse journée à tous ! pour moi ce sera Publifin et Publifin et Publifin ! ». 9 mars « En route vers Bruxelles pour la Conférence des présidents et le bureau et cet après-midi, commission d'enquête Publifin à Namur ! Heureuse journée à tous ! »

Très intéressant vous en conviendrez ! Mais cela fait-il avancer l’imbroglio actuel de la Politique belge dans le chef d’une Sénatrice-Députée-Chef de Groupe… A moins que ce ne soit dans un ordre inversé au niveau du cumul…

Déjà éclaboussé par pas mal d’affaires, la « sortie » pour le moins déplacée de Madame Vienne ne fait qu’ajouter un élément perturbateur dans les rouages du PS. D’autant que le parti semble avoir de moins en moins de soutien et de crédit auprès d’une population incrédule qui serait de plus en plus désireuse de voter pour un autre vrai parti de gauche …

Je peux évidemment comprendre que les nerfs des « Rouches » sont à fleur de peau en ce moment et depuis pas mal de semaines mais restons zen même si les problèmes récents du Camarade Duvivier, bourgmestre PS d’Ath ne vont pas calmer le feu qui couve dans la maison socialiste.

Dans sa réponse, Madame Vienne ne se prononce malheureusement pas sur sa position en tant que vice-présidente de l’IEG concernant la fusion proposée et espérée par Rudy Demotte … Je suppose qu’elle n’a pas eu la persévérance de lire mon article jusqu’à son terme ou alors qu’il vaut mieux pour elle éviter actuellement de souffler sur les braises de l’incendie du PS avec des sujets qui fâchent…

Mais sait-on jamais, elle utilisera peut-être une publication sur un de ses réseaux sociaux favoris pour y répondre.

20:47 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/03/2017

Christiane Vienne serait-elle devenue l’Associée du Diable ??

VIENNERassurez-vous, le titre de cet article n’a rien à voir avec le film « L’Associé du Diable » où l’on retrouve Al Pacino, Keanu Reeves, Charlize Theron entre autres comme principaux acteurs…

Je réagis ici, tout simplement suite à un article assez interpellant découvert sur le site de L’Avenir qui devrait vous faire réfléchir…

On ne présente plus Christiane Vienne, Conseillère communale, mais également d’après le site Cumuléo, Sénatrice, Députée au Parlement Wallon, Députée au parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles et Vice-Présidente de l’Intercommunale d’Etude et de Gestion (I.E.G). Je passe sous silence ses 12 autres mandats non rémunérés…

Si je compte bien, Madame Vienne cumule 5 mandats rémunérés… C’est assez étonnant car il me semblait que son grand Camarade Elio Di Rupo souhaitait que les élus PS ne cumulent pas plus de 3 mandats rémunérés …

Mais quelle bestiole a donc piqué Christiane ?

Bref, cet article n’est pas là pour décortiquer ses mandats mais pour savoir quel jeu elle joue au sein de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire PUBLIFIN…

Un article du… 13 mars dernier m’est parvenu… Le titre « Christiane Vienne invite le témoin… à ne pas répondre » … J’ouvre grand les yeux, avale une rasade de mon cappuccino et me plonge dans les quelques lignes de cet article paru dans le journal L’Avenir …  Un article que je vous invite à découvrir dans sa globalité en cliquant sur la photo « décorant » cet article…

Mais, en résumé, et pour vous mettre l’eau à la bouche, Christiane VIENNE aurait carrément pris la défense de certains témoins mis sous pression par d’autres membres de la Commission… Dans ce cas-ci, Madame Christiane VIENNE a pris la parole et s’est adressée au témoin -Catherine MEGALI, Présidente de comité de secteur chez Publifin… une socialiste, pour lui dire qu’elle l’invitait à ne pas répondre à ce genre de question qui selon elle était indigne d’une commission d’enquête… Ces questions étaient-elles réellement indignes ou bien en contraire embarrassantes pour les élus du Parti à la rose ?

Le journaliste va plus loin en précisant « En clair, Christiane Vienne veut influencer le témoin. Et donc les débats de la commission d’enquête dont on se demande alors encore à quoi elle sert. De quoi pourrir un peu plus l’image démocratique qui plane autour de toute cette affaire. Consternant. »

Une telle attitude ne va certainement pas redorer l’image du PS déjà bien écornée ces derniers temps …

Bref, ce n’est pas avec de tels agissements qu’on fera avancer l’enquête… Et si c’est pour demander la couleur du cheval blanc de Napoléon autant rester chez soi et ne pas dépenser l’argent du contribuable dans un simulacre de Commission d’enquête mise sur pied pour calmer le petit peuple à grands coups de déclarations médiatiques et de rebondissements dignes de séries américaines !

A titre personnel, j’aurais bien aimé lire ou entendre Madame VIENNE sur la prise de position de Rudy Demotte concernant une éventuelle fusion IEG/IDETA … N’est-il pas étonnant qu’alors qu’elle est Vice-Présidente de l’IEG et socialiste, elle ne se soit jamais prononcée à ce sujet ?

Ah convictions quand tu nous tiens… Qui vivra verra…

10:46 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, Adieu, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/02/2017

J’achète, je vends, sans passer par la case départ ni tirer une carte chance…

Brigitte Aubert

Je découvre dans la DH, du vendredi 24 février, un article sur la création de 12 logements de transit à Mouscron … Curieux de nature, je lis l’article de long en large et en travers et me pose pas mal de questions sur le contenu d’un paragraphe…

aubert 1.jpgLorsque Charly LEBRUN, journaliste de la DH, s’étonne de l’achat et de la revente, par l’Administration Communale, d’une maison située juste à côté de la Maison de la Santé, dans la rue Victor Corne, Brigitte Aubert Echevine des Affaires Sociales et de la Santé lui répond « Tout d’abord, il faut savoir que cette maison n’avait pas été achetée pour y installer la maison de la Santé. Cela avait été fait il y a très longtemps et à vrai dire, je ne sais même plus dans quel but précis. Néanmoins, puisque celle-ci ne servait à rien, nous avons fini par la vendre dans le courant de l’année dernière ».

Ben là, je dois avouer que j’y perds quelque peu mon latin… La Ville de Mouscron achète des biens immobiliers sans intérêt pour son développement comme dans une partie de MONOPOLY géant… D’autant plus que dans la suite de l’article on peut lire que l’Echevine précise « Cette propriété ne pouvait pas avoir un réel intérêt pour les projets de la commune dans un avenir proche. Il y a un moment donné où il faut savoir se séparer de biens dont on n’a pas besoin et qui peuvent donc ramener de l’argent à la commune. Pour cette maison c’était le cas » …

On peut dès lors se poser pas mal de questions sur le bien-fondé de cet achat …

S’agissait-il d’un achat impulsif ? D’une manière de faire plaisir à un ami vendeur ?

Et si cette maison a été achetée du temps de l’ancien Echevin Yzerbyt, Madame l’Echevine ne pouvait-elle pas consulter le dossier afin de vérifier ce à quoi ce bâtiment était destiné et la raison de son acquisition ?

On peut aussi se demander pourquoi aucun Conseiller Communal n’a interpellé la majorité sur cette opération d’achat - vente sans but final…

Peut-être pourrait-on également suggérer à l’Echevine (qui se positionnera sans aucun doute comme « candidate Bourgmestre » aux prochaines élections communales) de s’intéresser également aux nombreux logements vides depuis plus de 20 ans pour certains et qui appartiennent à la Société des LBM de Mouscron.

Si l’on joue ainsi avec l’argent de nos CONcitoyens, il reste à espérer que la ville n’ait pas perdu d’argent dans cette partie de Monopoly !

Aubert 2.jpgPour la petite histoire… pour clôturer le sujet… Le comble du comble n’est-il pas que si nos décideurs politiques ont décidé de vendre cette maison « qui ne servait à rien » comme le déclarait Brigitte Aubert, on constate aujourd’hui que dans le prolongement de « La Maison de la Santé », à l’ombre du grand champignon énergivore qu’est le CAM (nouveau Centre Administratif Mouscronnois), « on » est occupé de construire (sauf erreur de ma part) une nouvelle conciergerie pour le futur gardien du CAM !

N’aurait-il pas été plus simple de garder ce bâtiment voisin de « La Maison de la Santé » et d’inviter le SIEP qui vient d’emménager dans la rue de Tourcoing, la FOCLAM ou encore l’ASBL Coordination pour le Maintien à Domicile de Mouscron-Comines qui semblent tous deux perdues à la Rénovation Urbaine, d’occuper le bâtiment voisin de la « Maison de la Santé » et d’ainsi regrouper plusieurs « services » plutôt que de les disséminer un peu partout ?

18:23 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/02/2017

Rudy Demotte prendrait-il son souhait pour une réalité ?

demotte vienne.jpgIl y a quelques jours, le Ministre-Président Rudy Demotte lâchait une bombe … ou plutôt un pétard mouillé en déclarant qu’il souhaitait « un mariage de raison » entre Ideta et l’IEG.

Cette annonce coïncidait bizarrement avec l’annonce faite quelques jours plus tôt par Marc D’Haene, Bourgmestre de Pecq …  Devant le peu d’écoute reçu d’Ideta et le manque de résultats obtenus pour sa commune, M. D’Haene avait enfin mis sa menace à exécution et il déclarait qu’il quittait Ideta pour l’IEG … en n’omettant pas de préciser « Ideta ne fait rien et n’a jamais rien fait pour nous. Il n’y a que des promesses, jamais suivies de concrétisations… » ! 

Mais, cette sortie du Ministre Président Demotte n’est sans aucun doute qu’un exercice de musculation socialiste pour faire parler d’eux quand ils vont mal…

La mémoire collective se souvient certainement de la séparation de Mouscron d'avec la SIDEHO et pour cause, les impulsions dans le domaine économique étaient bien peu menées vers notre région transfrontalière mais si mes archives sont correctes M. Franceus n'était pas acteur de ce divorce pas plus qu'il n'a porté l'intercommunale IEG sur les fonds baptismaux. Les bourgmestres des communes de Mouscron, Comines et Estaimpuis de l'époque et Jean-Pierre DETREMMERIE en particulier avaient œuvré à mettre la structure de l'IEG sur pied.

Qu'en sa qualité de président, M. Franceus en défende les intérêts, quoi de plus normal ! Le contraire serait choquant. Celui-ci se rappelle vaguement qu'en 2005, il y eut déjà des appels du pied et des discussions informelles avec IDETA ... par l'intermédiaire d'une élue Mouscronnoise actuellement vice-présidente de l'IEG peut-être ? C'est sans doute à elle que les journalistes auraient dû s'adresser. Mais trop occupée par la commission d'enquête parlementaire suite à l'affaire « Publifin », l'intéressée aurait probablement elle aussi des trous de mémoire ...

Mais se dire étonné de l'idée soulevée par le Ministre-Président Demotte d'une fusion avec IDETA, et c'est à tout le moins prendre les citoyens de la zone IEG pour de doux imbéciles.  Quand on a dans les rangs des administrateurs PS qui continuent à entretenir la braise, il ne faut pas être étonné qu'à un moment la maison brûle.

Quoi qu'il en soit, il est rassurant pour les nombreux administrateurs, membres de comités de secteurs, directeurs multiples au sein de l'IEG de savoir que le président est attentif à ce problème ... Les personnes qui occupent ces mêmes fonctions au sein d'IDETA ont eux encore moins à se faire de bile, car de toute façon comme l'a si bien dit M. DEMOTTE, « l'IEG garderait tout pouvoir pour la gestion de la piscine ... » en omettant d'ajouter « et de tous les secteurs en déficit notamment également le Centre équestre, le Flipper, le centre Futurosport ... » et pourquoi pas aussi les crèches.

Ne soyons pas dupes, ce que nos dirigeants ne nous révèlent pas c'est que pour garder leur place et celle de quelques privilégiés, il risque de sacrifier un fleuron économique dont ils ne sont que les gardiens, mais aussi le trésor mouscronnois qu'est l'EAU ... et tant pis si la population paie encore plus cher cette ressource indispensable, qu'ils voient les investisseurs prendre les jambes à leur cou, qu'ils constatent la fermeture d'infrastructures mises sur pied pour le bien-être du citoyen lambda ... L'honneur sera sauf.

Il ne restera alors plus qu’au président Franceus alors probablement en retraite dorée qu’à reprendre sa plume pour écrire de nouvelles paroles à la chanson « Que c'est triste Venise... » d'Aznavour et sa guitare pour aller l'interpréter aux Restos du Cœur.

23:49 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/02/2017

Le volte-face de Michel Franceus


Franceus
La vindicte populaire aura vaincu… Depuis l’annonce de la suppression d’un emplacement de parking réservé aux personnes handicapées pour l’offrir à certains édiles communaux et plus précisément à l’Echevin de la Culture, une levée de boucliers s’est dressée contre ce projet …

Les réseaux sociaux se sont enflammés à la vitesse grand V… certains allant même jusqu’à surnommer le président de l’IEG « Donald FRANCEUS ou MICHEL Trump » … Une boutade ou une allusion à peine voilée à sa coupe de cheveux ou à sa manière d’agir ?

Jamais notre Echevin n’a autant fait parler de lui… Même Vivacité, ce jeudi matin en a fait sa « Une » …

Ces dernières heures, Not’ Michel a sans doute eu une pensée émue pour Léon Zitrone qui déclarait « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi »

Mais dans ce cas-ci, c’est sans aucun doute à regret que l’Echevin de la culture a fait machine arrière en refusant la suppression d’une aire « handicapé » pour SA place de parking.

Le monde politique est en pleine zone de turbulences. On peut dès lors se demander quelle mouche avait piqué le Président de l’IEG lorsqu’il avait rêvé d’avoir sa place de parking réservée en face du paquebot du Centre Culturel Marius Staquet … Et si personne ne lui connait des pratiques SM, ici, il a véritablement tendu le bâton pour se faire battre …    

On peut se demander si dans la tourmente actuelle il n’aurait pas même été capable de réclamer une augmentation de salaire pour les administrateurs de l’IEG … ou même accepter une fusion avec IDETA comme le souhaite aujourd’hui le nainposteur de Tournai, Rudy Demotte…

Mais, si une telle demande est arrivée au conseil communal, c’est qu’elle avait reçu l’aval de l’ensemble des échevins de la majorité (cdH-MR) … N’y avait-il pas une seule personne sensée au sein de nos élus pour lui faire comprendre que sa démarche était complètement déplacée ? Ou alors, beau parleur comme il l’est, on peut se demander quels arguments il a trouvé pour faire avaler une telle couleuvre à ses « amis politiques ».

Cette initiative aussi mal placée soit-elle, démontre bien que de plus en plus de politiciens sont complètement déconnectés du monde réel…

Si, suite à ses sorties arrosées, la ministre Marie-Martine SCHYNS s’est vue proposer une session de 20 heures de cours offerte par l’IBSR, elle devrait également être entendue par la commission de déontologie du cdH (H de Humanisme !!!).

Dans la foulée, ne faudrait-il pas inviter notre Echevin de la Culture à partager pendant quelques jours le quotidien de personnes handicapées afin qu’il se rende compte que sa démarche était choquante ? Sa collègue, Marie-Hélène Vanesltraete, Echevine de la… Mobilité qui a soutenu de toutes ses forces son collègue Michel pourrait d’ailleurs l’accompagner !!!

Et qu'en pense Madame Aubert, l'Echevine de la santé qui, en 2014, s'inquiétait très fort du sort réservé aux handicapés ? ?

N'est-ce pas Coluche qui déclarait qu’ « Homme politique, c'est une profession où il est plus utile d'avoir des relations que des remords » ? C'est vrai qu'il rajoutait dans la foulée que « La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout ».

08:42 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2017

Handicapés… Dégagez !

Centre culturel Marius Staquet.jpgC’est toudi les p’tits qu’on s’potch

Ma maman me dit souvent que « Là où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir » … C’est sans doute un slogan que reprendront pas mal de politiciens lors des prochaines campagnes électorales…

Depuis quelques semaines, la saga Publifin fait tomber des têtes politiques tant à gauche qu’à droite. Aucun parti au pouvoir ne semble y échapper…

Il y a quelques semaines, Marie-Martine Schyns, la ministre de l’enseignement déclarait vouloir supprimer les sodas dans les écoles… pour les remplacer par de l’eau… même aromatisée… Et, il y a quelques heures, on apprenait qu’elle avait été contrôlée deux fois positive à l’alcootest en un an. Et même si elle reconnait avoir roulé en ayant quelques verres en trop dans le coco et se confond en excuses… on pourrait l’inviter à changer sa bière en sodas… Faute avouée n’est-elle pas à moitié pardonnée ? Vous jugerez de la pédagogie de cette situation en votre âme et conscience.

Aujourd’hui, ce sont des erreurs d’encodage qu’on découvre par hasard.

Bref, on s’excuse pour la bonne forme et puis basta… « Les Chiens aboient, la caravane passe » dit le proverbe et les politiciens le savent, d’ici les élections, les petites gens auront oublié tous ces bons arrangements entre amis…

Bref, depuis peu, nos politiciens ont toujours une raison valable de présenter leurs humbles excuses pour la forme et puis on n’en parle plus…

Rappelez-vous de l'invitation à l'apéro d'Alfred Gadenne reprise sur les fiches de paie des membres du Personnel communal. Pris la main dans l’sac, le bourgmestre avait déclaré :« Je n’inviterai plus le Personnel de cette manière dans le futur » !

Et si chez nous, pour le moment, rien ne semble abusif au niveau des intercommunales, un Elu cdh fait parler de lui… et pas n’importe lequel… puisqu’il s’agit de l’Echevin de la Culture et accessoirement président de l’IEG… A moins que ce ne soit l’inverse…

Mais qu’a bien pu faire ce « braf Michel » pour faire « La Une » des quotidiens L’Avenir et la DH du jour ?

C’est pourtant simple ! Comme Echevin de la Culture, notre Michel Mouscronnois doit souvent se rendre au Centre culturel Marius Staquet.  Monsieur Franceus sa targuant d’être un intellectuel et non un Monsieur Muscles comme pouvait l’être un certain Echevin de Sports, il faut bien lui trouver un emplacement de parking réservé à un jet de pierre du Centre Culturel Marius Staquet.

Sur le côté du Centre Culturel, quelques emplacements sont réservés aux personnes handicapées disposant de la carte adéquate. Elles peuvent ainsi garer leur véhicule à proximité de la salle de spectacle quand miraculeusement les emplacements ne sont déjà squattés par d’autres personnes valides peu scrupuleuses …

Afin de satisfaire nos élus et plus particulièrement M. Franceus, ses collègues du Collège Echevinal ont donc décidé ni plus ni moins  de supprimer une de ces places pour la réserver «  aux détenteurs de la carte de stationnement communal soit le Bourgmestre, les Echevins ou encore le Directeur général de l’Administration, la Directrice financière ou le Directeur de l’Administration »… comme le précise Thomas Turillon, journaliste de l’Avenir qui titre : « Une place PMR supprimée pour le CONFORT des édiles mouscronnois… » et termine son article par cette phrase pleine de bon sens « Sans pour autant demander aux dirigeants communaux d’être plus catholiques que le Pape mais simplement afin de montrer l’exemple. La phrase « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » a malheureusement semblé prendre encore tout son sens, lundi soir… ».

Bref, une place réservée aux handicapés de supprimée pour des personnes valides… Comprenne qui pourra …

Dans la DH, Charly Lebrun parle « D’un choix déplacé » en rajoutant « Il est vrai que parfois (il est gentil), les élites politiques se réservent de nombreux avantages » … Il n’a jamais aussi bien parlé

Et tout ça alors que le Parking des Arts est très souvent vide et sa sortie n’est située qu’à quelques mètres du Centre Culturel.

Les élus mouscronnois auraient-ils peur de fréquenter le Parking des Arts ?  Ils seraient alors contraints de constater son état de délabrement grandissant de jour en jour ( cfr mon post « Allo Alfred… » ). Ou alors le Parking des Arts serait-il insuffisamment sécurisé pour y garer leurs berlines de luxe ??

Nos pauvres élus valides souhaitent ni plus ni moins avoir une place bien en vue face au Staquet… Heureusement qu’ils sont meilleurs marathoniens des voix que des kilomètres parcourus à pied dans le Centre-Ville.

Pourtant, pour ceux qui passent souvent en face de ce bâtiment, on peut déjà constater que beaucoup de véhicules squattent fréquemment l’esplanade et l’entrée du Centre…

Ce problème de place a donc été discuté au dernier Conseil communal. Les élus de l’opposition se sont bien évidemment montrés outrés… Mais au final, le parti à la rose n’a pas voté contre et s’est tout simplement abstenu… Il est vrai que les communales approchent et qu’il ne faut pas trop égratigner le cdh qui choisira à nouveau son allié pour la prochaine coalition.

De mon côté, le téléphone a également sonné pour m’informer de cette situation… Il se confirmerait que cette place volée aux personnes handicapée sera bien réservée pour M. Franceus et … à sa demande… Il en aurait marre de ne pas trouver de place rapidement alors qu’un travail harassant l’attend… Ah oui, cumul quand tu nous tiens !!

Comme l’écrit ce cher Jules Fafchamps : « Les riches, les nantis, les bourgeois qui animent la réflexion des élites dont notre sort dépend ne seront jamais prêts à organiser ni produire plus de solidarité, de justice, d’égalité entre les gens et les peuples ». Et pourquoi donc ? Parce que plus on gravit l’échelle sociale, moins on est porté à la solidarité avec ceux d’en dessous. Ça ralentirait la progression... Cela, c’est une loi universelle du genre humain à laquelle rares sont ceux qui n’ont pas succombé ».

Prochaine étape pour notre échevin : une place de parking réservée aux handicapés en moins (?) au profit du président du Centre de Lecture Publique non rémunéré.

22:32 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/02/2017

Trop is te veel...

Publifin_ambition2000.jpg

11:05 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/02/2017

Des « pigeONS » au menu des prochaines élections ?

Rassurez-vous, je ne reviendrais pas avec les pigeons pris dans les mailles des filets au Centre Culturel Marius Staquet J

L’actualité belge n’est pas triste avec tous les scandales « Kazakhgate », « Publifin » …

michel.jpgA côté de ça, il y a aussi le « père de l’autre »... Si les tous jeunes connaissent la « Mère Michel », nous, les cochons de payeurs, nous connaissons plutôt Charles mais aussi son paternel, Louis … Michel qui vient de déclarer dans le « Vif » que 4.800 € NET par mois pour les parlementaires est un salaire de misère ! Une enseignante n'a pas hésité à lui rentrer dans les plumes ...  ou plutôt dans le lard J

Si Jean-François Copé, l'ex-candidat à la primaire de la droite s’était fait piéger en ne pouvant donner le prix d’un petit pain chocolat je suis persuadé qu’il a va de même pour Louis Michel… et c’est sans doute aussi vrai pour pas mal de politiciens complètement déconnectés de la réalité du terrain... 

Toute cette politique nauséabonde est cependant une véritable mine d’or pour certains…

En France, les bookmakers sont déjà sur la brèche depuis pas mal de temps avec une seule question : « Combien de temps François Fillon va-t-il encore tenir la route ? ». Chaque jour, l’affaire « Penelopegate » occupe une place plus importante dans tous les médias… S’il a, il y a quelques heures, mis en ligne son patrimoine, il ne fait aucun doute que d’autres casseroles surgiront J


rod.jpgLes dessinateurs de tous poils ne sont pas en reste et s’en donnent également à cœur joie… C’est à qui sortira celui qui fera mouche…

C’est ainsi que ROD, un dessinateur dont les superbes dessins défilent régulièrement sur la toile, vient de sortir un superbe dessin sur son FaceBook… dont vous pouvez voir l’illustration -publiée avec son accord- ci-contre …

Il m’était dès lors difficile de ne pas m’aventurer un peu plus loin et de faire une petite recherche parmi nos actuels élus locaux… J’en ai retrouvé trois qui pourraient avoir leur nom ou prénom repris dans ce dessin…

Honneur aux dames… Je commencerais par la sculpturale Carine Coulon, une chat…oyante blonde (non pas la Jupiler qui elle -aussi- est une bière d’hommes) au sourire carnassier… Un bien beau pigeon ajouteront certains… mais, pour ne pas la faire rougir, je n’en dirais pas plus lol… Bref, ce n'est vraiment pas un thon...

Place ensuite au p’tit jeune Simon Varasse …  OK, ce n’est que le prénom, mais avec tout le foin qu’il fait au conseil communal en donnant le ton pour emm… (à juste titre d’ailleurs) les gens de la majorité en place, il méritait bien d’être dans ce message…

Pour la mise en bière, arrive ensuite Gautier Facon… S’il a démissionné, sans tambour ni trompette, de la gestion centre-ville, il est resté conseiller communal. Il continue également à faire mousser son carnet d’adresses auprès du club de football local où il est directeur commercial et responsable commercial/marketing. Il porte également la casquette de trésorier à l’agence locale pour l’emploi sans oublier un pied à No(N) Télé où il est administrateur. Pour le reste de ses mandats, je vous invite à aller sur son profil Fesse Bouc car je commence à avoir mal aux doigts J

Voici donc nos 3 élus représentant chacun un parti (PS – Ecolo et cdh) …  Désolé pour les libéraux, mais je n’ai rien trouvé chez eux…

Va-t-on retrouver nos 3 élus en haut de l’affiche pour les prochaines élections communales qui se profilent à l’horizon comme les postulants au poste de Président de la République Française ? Dieu seul le sait, ou plutôt, eux seuls le savent…

Et qui sait, d’autres « ON » viendront peut-être encore s’ajouter ?????

Le PTB annonce déjà une liste aux prochaines élections communales à … Mouscron… J’espère qu’ils seront plus rapides à déposer leur liste qu’à répondra aux courriers qu’on leur adresse … Je suis toujours dans l’attente d’une réponse au courrier transmis le 24 janvier et un rappel à son président de parti le 5 février … Ma question est-elle si dérangeante que ça ???

Et quid d'Ambition2000 dans tout ce bazar ?

18:12 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/02/2017

Un « couple » de politiciens Mouscronnois se lance dans la sexologie…

sexe franceus vienne.jpgCupidon a-t-il jeté son dévolu sur un couple de politiciens Mouscronnois pour la prochaine fête de Saint Valentin ?

Si Ludivine Dedonder et Paul-Olivier Delannois forment le couple glamour de la politique Tournaisienne, ils risquent désormais d’avoir de la concurrence avec un nouveau couple de politiciens Mouscronnois qui a également décidé de se lancer dans l’aventure amoureuse…

Nos deux Cupidons Hurlus ne sont autres que Christiane Vienne (députée wallonne, sénatrice, vice-présidente de l’IEG) et Michel Franceus (échevin et président de l’IEG) qui composent aujourd’hui le couple de charme de la cité des Hurlus…

Et quoi de mieux que la date du 14 février, que les Z’Amoureux ne peuvent certainement pas manquer, pour se lancer dans cette nouvelle aventure avec qui sait à la clé, un petit « Oscar » …

Ce sont les premières réflexions qui me sont venues à l'esprit en découvrant une publicité parue dans L’Echo de Mouscron n° 5 du 2 février…

Sous les titres ronflants « Christiane Vienne et Michel Franceus ont le plaisir de vous inviter au spectacle informatif » et « Deux sexologues passent à confesse » que nos deux tourtereaux proposent leur soirée le mardi … 14 février à 19 heures 30 au Marius Staquet…

Une date un peu surprenante pour un spectacle car il pourrait faire de l’ombre aux restaurateurs de la Cité des Hurlus … Mais c’est cette date que nos deux élus ont choisie pour vous inviter à fêter la Saint Valentin avec eux…

Mais rassurez-vous, Christiane et Michel ne forment pas un couple (du moins, je pense). Dans le cadre du PAC, ils organisent tout simplement un spectacle avec Julie du Chemin et Pascal de Sutter… Et, pour être complet, sachez que le prix d'entrée est fixé à ... 5 euros. A l'issue du spectacle, une coupe de champagne vous sera offerte ! …

J’espère que ces deux politiciens Hurlus ne m’en voudront pas d’avoir tourné la présentation de leur spectacle avec humour… d’autant plus que cette pub-ci est gratuite même si on ne pourra pas empêcher certains mauvais esprits de se demander si ce ne sont pas déjà les prémices de « préliminaires » d'une union de charme aux communales de 2018 ? J

12:56 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |