03/05/2017

« Amis » socialistes REVEILLEZ-VOUS !

PS Mouscron mouscronnoisIl n’est pas trop tard… mais il est plus que temps !

Où est-il le temps où le 1er Mai, les rues des Mouscron vibraient au son de la fanfare et de l’Internationale ?

Où est-il le temps où partis du bas de la rue du Couët en début d’après-midi, les militants socialistes, muguet et rose rouge à la boutonnière, se donnaient rendez-vous avant de sillonner les artères mouscronnoises pour se diriger vers le centre-ville ? Les drapeaux « rouches » des organisations socialistes en tête du cortège claquaient au vent et emmenaient cette grappe humaine à la Maison du Peuple de la rue de Tourcoing.

C’est ensuite à l’étage que les responsables socialistes mobilisaient leurs troupes une fois par an pour le traditionnel discours du 1er mai.

Dans ce brouhaha, il était bien souvent très difficile de se frayer un chemin entre les tables et le bar de la Maison du peuple pour saluer et tailler une bavette avec les Camarades.

Le matin, le premier rendez-vous était bien souvent le traditionnel hommage aux défunts dans les différents cimetières de l’entité…

Alors que les pinchonneux s’inscrivaient et prenaient ensuite place à l’extérieur avec leurs champions, la Frat’ faisait déjà le plein avec ses carteux et les joueurs de 421. D’autres activités (repas, …) s’enchaînaient, ne laissant aucun répit aux « rouches » en ce jour de fête. Tous les habitants des quartiers dits des « vieux conjoints » se voyaient parfois offrir une rose rouge du député local.

Les activités étaient si importantes qu’il arrivait que celles-ci débutaient la veille…

Mais c’était un autre temps, une autre époque !

De Mouscron, les leaders politiques se rendaient ensuite dans les diverses communes voisines pour tenir leur discours et saluer les fidèles Camarades.

Où est-il le temps où les socialistes Hurlus avaient leur propre boulangerie. Qui se souvient encore de cette charrette emmenée par ce superbe cheval qui allait porter le pain de maison en maison ?

Où est-il le temps où René allait porter le charbon ? Des magasins (épiceries) COOP accueillaient les habitants des quartiers mouscronnois … Les affiliés de la mutualité socialiste pouvaient admirer les superbes décors de la Maison Picarde en attendant de passer aux guichets… après avoir fait un saut à la pharmacie socialiste.

Que reste-t-il de tout ça ? RIEN, hormis des souvenirs, de la nostalgie !

Aujourd’hui, plus de pain, plus de charbon, plus de magasins COOP où la convivialité régnait. La superbe salle de la Maison Picarde n’appartient plus aux organisations socialistes, les décideurs des mutuelles sont à Ath, ceux du syndicat à Tournai… avant Mons …?

Le socialisme mouscronnois est-il mort ou le déclin est-il annoncé ?

Il est loin le temps des leaders « rouches » Mouscronnois. Je pense particulièrement ici au Député Marcel DEMETS qui a lancé Jean-Pierre PERDIEU dans l’arène politique. Une pensée également vers l’Echevin Max LESSINES qui n’a laissé que de bons souvenirs et un hall sportif à son nom. Max et Marcel étaient de véritables leaders. Les syndicalistes Hurlus ont encore en mémoire Alfred DELOURME… un grand Monsieur du syndicalisme qui formait un formidable binôme avec Georges DEBUNNE.  

Si les élus socialistes ne sont déjà plus très nombreux sur les bancs de l’opposition aujourd’hui, force est de constater que 50 % de ces élus brillent par leur absence lors des conseils communaux ou s’éclipsent même avant la fin des débats … jeton de présence empoché…

Les interventions d’une élue Mouscronnoise au plus haut niveau ne sont pas toujours appropriées. Les cicatrices de la guerre entre Annick SAUDOYER et le tandem Guillaume FARVACQUES/Gaëtan VANNESTE ont laissé des traces qu’il sera très difficile de guérir. Annick a déclaré qu’elle ne présenterait pas sur la liste PS aux prochaines élections. Préférant se consacrer à son nouveau mandat syndical, Gaëtan a abandonné son poste de conseiller communal. A eux deux, c’est 1.757 et 1.077 voix de préférence qui se retrouvent dans la nature… sans compter les 814 voix de Freddy MARQUETTE qui, se retrouvant sans mandat de président de CPAS a déjà tiré sa révérence depuis belle lurette.

Si aucune remise en question n’est effectuée il est à craindre que les résultats des socialistes Mouscronnois soient à l’image du PS français représenté par Hamon qui n’a récolté que 6,35 % des votes lors du premier tour des Présidentielles françaises !

C’est après un passage dans la rue du Val ce lundi matin où je voulais humer l’ambiance du 1er Mai, que je me suis décidé à écrire cet article. Et oui, ce 1er Mai 2017 il fallait bien chercher pour trouver trace d’un socialiste. Et ce n’est pas Marianne DELPORTE, croisée avec Guy, son grand amour, qui me démentira !

Et, ce mardi matin, j’apprends que les socialistes Mouscronnois étaient invités à se rendre à Tournai pour célébrer la fête du travail… et s’égosiller sur l’air de l’Intercommunale oupsssss de l’Internationale… S’il était intéressant de soutenir Gaëtan VANNESTE dans ses nouvelles fonctions, fallait-il pour autant délaisser à ce point Mouscron à un peu plus d’un an des prochaines élections communales ?

Où est-il le temps où le lendemain du 1er Mai, le journal local consacrait une pleine page au 1er mai de l’entité ? Aujourd’hui, on y découvre 2 photos sur les « boulistes hurlus qui fêtent le 1er mai », une sur une brocante qui a connu un succès très mitigé et une photo du podium coincé entre la rue des fabricants et la rue du val… …

Et oui, les 1er Mai d’antan sont bien morts MAIS QUE FAIT-ON POUR Y REMEDIER !

13:09 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, Politique, PS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/04/2017

Véritable tsunami au sein du PS de Mouscron-Tournai

pOLO pAUL-oLIVIER dELANNOISTrêve de Vienn…oiseries, oserions-nous dire ?

Tant au niveau national que régional, rien ne va plus au sein du PS qui s’enlise un peu plus au gré des révélations des Camarades. Cette situation profite directement au PTB, le grand bénéficiaire du scandale PUBLIFIN.

Rudy DEMOTTE, Ministre-Président de Wallonie-Bruxelles et Bourgmestre empêché de Tournai n’apprécie guère l’évolution du devenir de son parti et le fait savoir…

Le dérapage de Madame Vienne, lors des auditions « Publifin » a sans doute été l’épine de trop dans le pied du PS de Wallonie Picarde.

Alors que les experts scientifiques annonçaient un raz de marée en Espagne et au Portugal, c’est un véritable Tsunami… politique qui se produira dans les prochaines semaines dans le paysage politique de notre région !

Un territoire Rouche

Si à Tournai les socialistes partagent le pouvoir avec l’équipe de Marie-Christine MARGHEM, à Estaimpuis, le fantasque Daniel SENESAEL un autre rouge règne en maître absolu…

Mais les points noirs sur la carte politique du parti à la rose restent Mouscron et Comines, des bastions du cdH…

La désillusion rouge lors des dernières communales et leur rejet dans l’opposition resteront gravés dans toutes les mémoires.

Rudy demotteNe jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Parti de Flobecq avec armes et bagages avant les dernières communales de 2012 pour s’établir à Tournai, Rudy DEMOTTE n’a pas manqué de lancer la prochaine campagne électorale en déclarant dans L’Avenir du 17 mars dernier qu’il voulait être Bourgmestre (de Tournai) A PLEIN-TEMPS A PARTIR DE 2019 !!!

Ne serait-pas un peu présomptueux de présager ainsi des résultats du prochain scrutin communal tournaisien…

La prétention n’a jamais fait défaut à l’Empereur Rudy, quitte à s’autoproclamer Bourgmestre. Pour concrétiser ses ambitions sera-t-il prêt à abandonner ses hautes responsabilités au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles ?

Agir de la sorte ne revient-il pas à priver les électeurs de leur choix ? 

Fort de ses 7.461 voix de préférence, il devançait largement ses colistiers Paul-Olivier DELANNOIS et Ludivine DEDONDER. Seul Marie-Christine MARGHEM récoltait 7911 voix et devenait ainsi championne des voix de préférence de la Cité des 5 Clochers… 

Paul-Olivier DELANNOIS se démarque.

Ayant laissé son siège mayoral à « Polo » DELANNOIS », Rudy DEMOTTE ne s’est-il pas déforcé auprès de la population tournaisienne qui l’avait plébiscité ?

Dans sa mission de faisant fonction, Paul-Olivier DELANNOIS Tournaisien pur jus n’a pas raté de défendre les intérêts de ses administrés en étant présent sur tous les fronts. Comme député, il n’hésite d’ailleurs pas à affronter les Ministres dans leurs matières respectives pour défendre sa ville. Rien ne semble faire peur au « shérif » comme certains le surnomment…

Cette omniprésence semble déranger de plus en plus le « Grand » Rudy DEMOTTE …

Le duo Polo DELANNOIS – Ludivine DEDONDER fonctionne bien, trop bien même aux yeux du parachuté Tournaisien…

Rudy allant même jusqu’à spolier Ludivine de ses fonctions d’officier d’état-civil pour les offrir à sa petite protégée, Laétitia LIENARD qui ne récoltait pourtant QUE 647 voix de préférence aux dernières communales. Elle soufflait dans le même temps la fonction scabinale à Jean-Michel VANDECAUTER qui avait quant à lui récolté 1.023 voix de préférence.

Sentant le vent tourner, Rudy DEMOTTE, bourgmestre empêché de Tournai n’aime pas qu’on perturbe ses projets.

Certains vents favorables émanant du Floréal, sur les pentes du Mont-Saint-Aubert, rapportent qu’il a tranché dans le vif pour réorganiser son empire.

L’image du PS mouscronnois est ternie.

Englué dans les échecs, le PS mouscronnois a besoin d’une figure emblématique capable de mener ses troupes au combat sans courber l’échine devant l’omniprésence du cdH.

Tant au Conseil Communal qu’à l’IEG, la présence de la Sénatrice Christiane VIENNE ne fait plus le poids.

C’est pourquoi lors de réunions de travail houleuses, le maître Rudy a décidé de redistribuer les pions sur l’échiquier de la Wallonie picarde.

Ses objectifs sont : renforcer l’image du PS mouscronnois, éviter les transfuges de délégués FGTB vers les listes PTB, entériner la fusion IEG-IDETA.

Ne soyons pas dupes, la fusion des intercommunales n’est qu’une première tentative de prise de pouvoir de Demotte en terres mouscronnoises !

Dans ses reproches, Rudy Demotte aurait également pu signaler le manque de subordination des élus hurlus car seul 5 élus sur 10 répondaient à l’appel pour faire opposition à la motion IEG/IDETA…

Quelle solution pour l’avenir ?

Devant tous les problèmes actuels, il fallait prendre des mesures radicales pour éviter le naufrage quitte à jouer le pari d’un quitte ou double qui peut rapporter gros au PS !

La solution est simple pour DEMOTTE mais certainement moins agréable pour les principaux protagonistes Mouscronnois…

Rudy préconise tout simplement un « déménagement » de son faisant fonction en terres hurlues !

« Trahison » diront sans doute beaucoup de Tournaisiens ! « Excellente affaire » crieront les militants Mouscronnois…

Paul-Olivier DELANNOIS n’a jamais caché son intérêt pour Mouscron et ses nombreuses interpellations au Parlement fédéral en faveur de la cité hurlue en sont la preuve.

Le muguet et la rose seront de la fête le 1er mai

Mouscron et Tournai sont proches et sa moitié, Ludivine, actuellement Echevine et Présidente d’Ipalle ne doute pas de la fidélité de son homme… à ses convictions ! 

Rudy DEMOTTE et Paul-Olivier DELANNOIS seront respectivement seuls maîtres à bord dans leurs communes respectives ! 

La stratégie imaginée par DEMOTTE permet enfin aux socialistes de rêver de pouvoir !!!! Et si la réussite électorale est au rendez-vous, un socialiste pourrait aussi se retrouver aux commandes de L’IEG ! 

DELANNOIS fait l’unanimité à Tournai.

Les Tournaisiens ne comptent plus les initiatives et les succès du Polo… La disparition des tags, les sanctions administratives sanctionnant toujours plus les incivilités, la construction réussie de la zone de secours, etc… 

Il y a donc fort à parier qu’avec Polo à la barre certains quartiers mouscronnois retrouveraient fière allure. 

Cette semaine encore, certains Mouscronnois me déclaraient que l’arrivée du Dauphin tournaisien sera une très bonne chose pour le parti socialiste mais surtout pour Mouscron qui a vu son image se détériorer depuis quelques années. L’adoption pourrait être rapidement prononcée. 

« Tu verras bien le 1er mai ».  

Les Camarades Mouscronnois n’ont pas souhaité commenter cet éventuel transfert. Quant à Polo, contacté sur son portable il m’a seulement répondu « tu verras bien le 1er mai ».

C’est avec également beaucoup d’impatience que j’attends les articles à venir dans les quotidiens concernant ce chambardement politique. 

L’avenir du PS. 

Si aujourd’hui le déroulement des élections françaises fait couler beaucoup d’encre, le futur du PS de notre région intéresse également tous les électeurs. 

Si le PS français semble avoir perdu son identité, que penser des propos tenus par l’Estaimpuisien Jean-Michel NOTTEBAERT, l’ancien secrétaire fédéral du PS Wapi récemment Echevin démis de ses fonctions qui déclare dans l'Avenir « Je ne suis pas particulièrement motivé par M. Hamon qui entend distribuer de l’argent comme ça, via le revenu universel » ? Il préfère sans doute distribuer l’argent à ses amis socialistes via les Intercommunales. Libre ensuite à ses amis politiques d’en rétribuer -peut-être- une partie (10 %) à sa famille politique ! 

De son côté, le parti socialiste mouscronnois pourrait lui bien retrouver ses couleurs ! Le ciel semble se dégager et ce transfert pourrait briguer non seulement la place de bourgmestre mais aussi sans aucun doute 4 ou 5 sièges supplémentaires dans l’escarcelle du PS mouscronnois. 

Elections serrées.

Même s’il sera difficile de déloger Alfred GADENNE, il est certain qu’après avoir récolté un maximum de voix pour les humanistes, il tirera sa révérence après les élections. 

Soyons réalistes, son bilan ne plaide pas non plus en sa faveur ! 

Le MR pourrait-il à nouveau rêver d’être dans la prochaine majorité ? Leur bilan n’est guère plus ambitieux. En co-signant la motion contre la fusion IEG/IDETA, le MR espère ainsi assurer sa place pour la prochaine législature…

00:02 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Divers, Elections, Politique, PS, Réactions sur l'actualité mouscronnoise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/03/2017

Le PS mouscronnois dans les cordes ?

PS IEG IDETA PUBLIFINRevenons quelques instants sur l’article publié sur mon blog relatif à Joseph SLIMANI. Cette missive de Joseph SLIMANI ne fera pas que des heureux au sein de « la maison rouche » mouscronnoise. Même si à n’en pas douter, certains auront un sourire discret en le lisant… D’autres, pousseraient même le bouchon jusqu’à souhaiter son « retour en grâce » au sein du Parti à la rose…

Mais après tout le Ramdam (pas le Festival de Madame DEMOTTE) qui ébranle Christiane VIENNE, une question revient sur toutes les lèvres des camarades hurlus… Christiane VIENNE conserve-t-elle encore assez de crédibilité aux yeux des électeurs, pour rester aux commandes de l’avion du PS mouscronnois déjà pris dans de nombreuses turbulences depuis les dernières communales ?

On dit bien souvent que poser la question c’est y répondre mais dans ce cas-ci rien n’est moins sûr !

Si Christiane VIENNE a profité des bisbrouilles entre Annick SAUDOYER, Guillaume FARVAQUE et Gaëtan VANNESTE pour se faire parachuter « à une large majorité des votants » comme elle l’avait annoncé et prendre ainsi les commandes du PS local en s’accaparant au passage la tête de liste du PS pour les prochaines communales avec Guillaume FARVACQUE comme dauphin, l’affaire semble se corser avec son récent « dérapage » lors de la Commission d’enquête de  « L’affaire PUBLIFIN » …

Il se chuchote que depuis quelques jours un vent de révolte s’est levé et que notre sénatrice serait sur un siège éjectable.

Dès lors, plusieurs scénarios sont désormais possibles et… tout reste envisageable…

Le retour d’Annick SAUDOYER ?

Soit le PS mouscronnois garde la confiance à celle qui déclarait en octobre 2016 qu’« il fallait un pilote dans l’avion » soit Christiane est désavouée après avoir montré l’image d’un PS d’un autre âge après sa réaction médiatisée. Et alors, il faudra repartir d’une page blanche vers un renouveau du PS…

Si l’ex-députée et échevine Annick SAUDOYER fut éjectée par le duo FARVACQUE-VANNESTE et se trouve aujourd’hui à la tête de l’Athénée CAMPIN à Tournai, elle doit bien ironiser de cette situation. Certains se demandent même si elle n’envisage pas son grand retour en briguant une place honorable sur la prochaine liste du parti socialiste mouscronnois et ce même si elle avait déclaré haut et fort fin 2016 qu’elle ne se présenterait pas sur la liste PS des prochaines élections communales.

Le tandem FARVACQUE-VANNESTE ayant pris fait et cause pour VIENNE et soutenu celle-ci en 2012, on imagine mal « Annick 2 : le retour sur ses terres » … Mais en politique, sait-on jamais, la vérité d’aujourd’hui n’est pas forcément celle de demain !

Bref retour en arrière… A l’issue des dernières élections communales de 2012, le tandem FARVACQUE-VANNESTE se voyait siéger comme échevins au sein d’une coalition cdh-PS reconduite …

Mais le cdh ne l’entendait pas de cette oreille. Certains humanistes en vue souhaitaient impérativement retrouver Annick SAUDOYER au sein du Collège fusse au détriment du combattant VANNESTE proposé par les instances de son parti…

Devant le refus des rouches, le cdh a ensuite tendu l’oreille vers les sirènes du MR qui n’en demandait pas tant ! Le MR gagnait deux échevinats et bottait du même coup les prétendants du PS dans l’opposition pour six longues années.

Beaucoup de questions se sont posées suite à ce bras de fer entre le PS et le cdh…

Pourquoi le cdh ne voulait-il plus de Gaëtan alors que ce dernier avait déjà occupé le poste d’Echevin des Sports ? Ce dernier était-il trop proche de Jean-Pierre PERDIEU qui lui-même était en guerre contre SAUDOYER ?

Pourquoi le cdh voulait-il impérativement retrouver Annick au sein du Collège Communal ?

Pour en revenir à la tête de liste du PS pour les prochaines communales, d’autres cas de figure existent-ils ? Hormis les protagonistes du passé cités ci-avant, qui d’autre pourrait revendiquer la tête de liste du PS local ?

Joseph SLIMANI, l’ancien homme à penser de PERDIEU, jouera-t-il un rôle dans le renouveau de ce  PS moribond ?

Comme l’a fait le Mouvement Réformateur (MR) mouscronnois en 2012 devenu Mouscron Renouveau, faudra-t-il changer la dénomination du parti ? Le PS local se lancera-t-il dans une nouvelle stratégie en proposant une liste d’Intérêts Communaux avec des candidats d’ouverture ?

Bref, il y a du pain sur la planche pour redonner une image positive du PS mouscronnois à quelques mois des prochaines échéances électorales…

Les prochaines réunions risquent d’être assez houleuses dans la rue du Val et une communication pertinente et urgente des instances du parti socialiste mouscronnois serait la bienvenue pour envisager un véritable renouveau.

Le diktat tournaisien en toile de fond du conseil communal qui s’annonce animé  ?

A plus courte échéance, le prochain Conseil Communal de ce lundi s’annonce intéressant à plus d’un titre. On regrettera d’ailleurs qu’il n’est possible de le vivre en direct sur Internet !

Suite à la proposition de motion de la majorité cdh-MR, on attendait avec impatience la réaction du groupe PS. 

Il ne faudra cependant pas attendre le Conseil Communal pour être fixé et connaître la position de la bande à Christiane car celle-ci s'est épanchée dans les colonnes de L'Avenir sous le titre « Une motion qui ne construit rien ». 

Une position claire et nette pour Madame VIENNE qui est également, rappelons-le, vice-présidente de l'IEG ! 

En votant contre cette motion, Madame VIENNE ne fait que démontrer une fois de plus, s'il le fallait, qu'elle est sous la coupe des dinosaures du Parti et du diktat tournaisien ! Fusse au détriment de la Vérité ou même de la Population mouscronnoise.

N’étant plus en accord avec l'orientation de l'IEG doit-on s’attendre à sa démission comme vice-présidente de l’Intercommunale mouscronnoise ?

C'est avec beaucoup d'attente que nous attendons la réplique de Michel FRANCEUS son président de l'IEG à qui le bourgmestre laissera sans aucun doute le soin de répliquer à notre sénatrice. 

Mais il y a fort à parier que certains élus socialistes joueront la politique de la chaise vide au moment du vote de cette motion ou seront carrément absents lors de ce conseil !

Plus claire est la position du MR qui co-signe la motion avec le cdh et ce malgré la position de Jean-Luc CRUCKE qui lui est pour la fusion et qui déclarait en date du 25 février dernier sur les antennes de no tele « C'est vrai qu'il y a des pratiques différentes. Quand j'entends qu'à l'IEG ont gère un rat, des piscines etc... Pour moi ce n'est pas du développement économique... ».

En parlant de piscine, Paul Furlan l'ancien ministre fraîchement démissionnaire de son cabinet s’exprime dans Le Soir du 25 mars « L'intercommunale, c'est bon pour gérer une piscine, mais pas des pans entiers de l'économie wallonne » ... Une pique à peine voilée lancée à Jean-Luc CRUCKE ? 

Quel avenir pour le PS ? 

Bref, encore en baisse dans le dernier sondage réalisé par la RTBF-La Libre, ce n’est sans aucun doute pas avec de tels agissements que le PS parviendra à remonter la pente et à dépasser le PTB qui pour la première fois de son histoire est devant le PS…

Dans les pages de l’Avenir de samedi dernier, un journaliste titrait « Christiane VIENNE, une maladresse qui fait très mal » en citant que « Christiane sortait de sa léthargie pour inviter une des présidentes des comités de secteurs à ne pas répondre » … Il allait même plus loin : « L’ancienne ministre wallonne est-elle là pour incarner le vieux PS ? Celui qui cautionne les pratiques, certes légales, mais peu éthiques de mandataires d’un autre âge ? On peut se poser la question lorsqu’on entend les rares interventions de la Hennuyère lors des séances de la Commission Publifin ». Et il termine par « Bref, si elle ne veut pas apparaître au rang des victimes collatérales de la commission Publifin, Christiane VIENNE a désormais intérêt à mettre un peu de côté son tempérament de socialiste aux aguets et d’entendre un peu plus les aspirations de transparence et d’éthique que les citoyens attendent d’elle aussi »

Et ça, ce n'est pas un « Petit procureur des réseaux sociaux » qui le dit !

12:01 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualité, Actualités mouscronnoises, Politique, PS | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/05/2014

Dossiers sensibles au PS ?

 

Le lapin sorti du chapeau d’Annick vient-il de Mons ?

 

Annick.jpgEn du 7 mai, je publiais un article sous le titre « Quand Annick SAUDOYER fait la « Une » » … où j’avançais que certains « Camarades » pensaient ouvertement qu’Annick Saudoyer ne serait pas présente, surtout en ordre utile, sur les listes pour ces prochaines élections … 

Et pourtant, malgré les doutes émis par ses pairs, Annick sera bien présente sur la liste PS à la deuxième suppléance où il ne fait aucun doute qu’elle sera à nouveau élue députée. 

Et, il semblerait bien que le lapin qu’Annick avait sorti de son chapeau puisse trouver sa source dans un article paru ce jour dans le journal «  La libre.be » de ce jeudi… sous le titre « Les flics anti-corruption de la cellule de Jumet se rebiffent » où le journaliste mentionne que « des enquêteurs du pool dit « de Jumet » s’estiment victimes d’un complot visant à les museler. Parce que leurs investigations mettaient en cause des personnalités proches d’Elio Di Rupo. ». Philippe Engels, l’auteur de cet article se demande également « Pourquoi la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet (CDH) et le gouvernement tout entier semblent-ils tétanisés par ce sulfureux dossier ? » 

De surprise en surprise, on peut également découvrir que « de nombreux agents sont concernés. », mais que « Seuls les membres de l’équipe de pointe réunie à Jumet vont être mis en cause. Ceux qui travaillent sur les dossiers politico-financiers qui éreintent le Parti socialiste. » 

Mais en parcourant cet article, on découvre que l’ex-mari de Mme Saudoyer est cité dans cet article … « Etiqueté socialiste, comme les magistrats Raynal et Michaux, compagnon d’une parlementaire membre du bureau exécutif du PS, … » 

Bref, une conférence de presse devait se tenir hier … « Depuis des mois, les 34 policiers laissent entendre qu’ « on » a voulu les museler parce que leurs enquêtes les avaient menés sur les terres montoises du Premier ministre. » qui n’est autre que le Premier ministre Elio Di Rupo, qui comme chacun le sait, est étiqueté PS …

Et maintenant ???

12:59 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans Actualités mouscronnoises, PS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/10/2012

A Mouscron la « balle » est dans le camp du cdH

ps-mouscron_4.jpgL’assemblée générale du PS qui se tenait ce matin a maintenu le résultat du vote exprimé lors de la dernière assemblée générale …

88 affiliés ont voté pour le maintien du vote contre 44 …

Et maintenant ?

Alfred et Cie vont-ils également demander la parité homme/femme aux autres partis (MR/Ecolo) pour rejoindre la majorité comme cela avait été demandé au PS ?

12:31 Écrit par Vercruysse Dominique - Mouscron - Ambition2000 - A.D.M dans PS | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |